Débutant : 5 mois pour préparer le 30 km de l’Eco-Trail de Paris, c’est possible ?

départ 30 km Eco trail de Paris

Bonjour,

Je cours depuis des années sans trop chercher la performance ou la progression. J’ai beaucoup couru sur 10 km, meilleur temps 44 min 30. J’ai fait quelques courses vertes, max 15 km, en région parisienne.
J’ai quelques copains qui s’y sont mis sérieusement, sur d’autres distances (semi ou trail 25/30km). J’aimerais les imiter. J’ai même proposé à un bon pote de faire l’Eco-Trail de Paris en mars 2013, sur 30km. Il me reste cinq mois pour me préparer, c’est-à-dire perdre quelques kilos et commencer une préparation spécifique.
Pensez-vous qu’il est envisageable d’être prêt d’ici cinq mois, en s’y mettant sérieusement?
J’aurai besoin de quelques conseils sur la préparation.
Par ailleurs, il m’arrive de nager (j’ai nagé ces deux dernières années en club en raison de 2 à 3 séances/semaine) et de faire quelques sorties VTT. Est-ce que ces deux pratiques sont compatibles avec une telle préparation?

Merci d’avance pour vos conseils, remarques.

Le Basque

La réponse de Gilles Dorval, entraîneur

Bonjour,

Ayant quelques courses nature de 15 km à votre actif, il est tout à fait raisonnable d’envisager de participer au 30 km de l’Eco-Trail de Paris 2013 (voir la fiche de l’événement). Les cinq mois vous séparant de l’épreuve suffisent amplement pour aborder l’épreuve sereinement.

Au niveau du type d’entraînement à effectuer, partez sur une préparation type « semi-marathon » en modifiant quelque peu la gestion des sorties longues (voir la liste des plans d’entraînement semi-marathon).

Essayez de les réaliser dès que possible sur des terrains vallonnés et en nature, pour une durée maxi d’1h45. Une semaine sur trois, remplacez la sortie longue par une sortie randonnée de 2 à 3h en alternant les périodes de marche (en montée et dès que l’envie se fait sentir) et de course (descente et plat).

En dehors de vos séances d’entraînement course à pied, gardez une séance de VTT par semaine. Elle contribuera pleinement au travail de renforcement musculaire. Concernant la natation, l’intérêt est moindre. Il faut l’aborder davantage comme une séance de relaxation.

Réagissez