Cruralgie et Sport ?

Bonsoir,

Suite à des douleurs présentes au niveau de la jambes droite ainsi qu’au niveau de l’aine, j’ai consultée mon médecin et passer plusieurs examens qui ont révélés une Cruralgie de la jambe droite. Je tiens à préciser que je n’ai que 20 ans.
Ces douleurs apparaissent sous formes de « gênes », de brûlures ou d’engourdissements de la cuisse.

Je pratique le sport 6/7j (1h30 environ), je varie Fitness, Musculation ainsi que course à pied.
Depuis plus de 6 mois je suis ce rythme, et mon corps en a pris l’habitude, je prends des jours de repos quand j’en ressent le besoin et je mange en quantité pour éviter toute fatigue ou blessures musculaire.

Suite à cette découverte de ma Cruralgie, je voudrais savoir si continuer ce rythme de vie pourrait nuire à ma guérison? Ou s’il faut au contraire que je continue ainsi pour éviter que mes muscles ne se relâche trop et que ce soit pire lorsque je reprendrais?

Je vous remercie de vos réponses :)

Une réponse à la question

  1. Bonjour,
    Les douleurs que vous décrivez sont situées au niveau de l’aine droite et irradient vers la racine de la cuisse. Mais, si j’ai bien compris votre question, vous continuez à pratiquer les activités physiques et sportives pendant 1 h 30 à la fréquence de six à sept jours par semaine. En conclusion, ces douleurs sont gênantes mais ne semblent pas perturber réellement votre entrainement quelque soit l’activité pratiquée.

    La description que vous faites des symptômes douloureux à type de brûlures ou d’engourdissements, ainsi que la faible gêne fonctionnelle sur le plan sportif, me fait penser que le diagnostic de cruralgie est peut être à revoir. En effet, en cas de cruralgie, les sportifs sont très gênés lors des différentes activités physiques et décrivent plutôt des signes douloureux importants avec une véritable faiblesse musculaire de la cuisse.

    Il est possible que la gêne douloureuse que vous décrivez soit en relation avec la compression d’un rameau nerveux au niveau de la racine de la cuisse. Dans ce cas, les douleurs restent superficielles et ressemblent beaucoup à ce que vous décrivez. Je me permets de vous conseiller de consulter un neurologue qui va rechercher à l’examen clinique quel est le rameau nerveux comprimé et vous proposera une thérapeutique adaptée. En attendant cette consultation, je vous propose de poursuivre vos activités sportives en essayant de repérer les mouvements qui déclenchent ou aggravent la douleur pour les éliminer de votre batterie d’exercices.

    Cordialement
    Dr Jacques Pruvost
    Marseille

    Répondre

Réagissez