Crampes à répétition, que faire ?

Crampes

Bonjour,
Lors de trails longs, je souffre souvent de crampes et j’ai aussi des sensations de jambes qui brûlent. Je transpire énormément.
Par contre, je récupère très vite. C’est à dire qu’au bout de deux jours, je n’ai plus de courbatures.
Que prendre pendant la course pour éviter ce désagrément ?
Cordialement.

Une réponse à la question

  1. Bonjour

    Avec les informations que vous donnez, on peut poser le diagnostic d’une déshydratation. Les signes « cliniques » parlent d’eux-mêmes : crampes (chronicité), chaleur sur les jambes (sang en périphérie cutanée, température corporelle élevée) et transpiration à profusion. Rien qu’avec ce listing, on a plus ou moins une idée de votre hydratation ! Une bonne chose que vous récupériez vite. On peut en déduire que votre récupération est bien gérée.

    Je reviens sur le déroulement de la course. Pour vous éviter ce phénomène récurrent d’apparition de crampes à l’effort, je vous conseille de boire déjà (il faut quand même le préciser) et de bien choisir votre boisson de l’effort. Ne buvez pas uniquement de l’eau. Alternez avec une boisson énergétique qui contiendra un apport de minéraux parmi lesquels figureront sodium (400 mg/dose) et magnésium (50 à 70 mg/dose), potassium (300 mg/dose) de préférence sous forme de citrates (mieux absorbés).

    Pour une pleine efficacité, soyez ferme sur la fréquence des apports : peu mais souvent. En gros, 3 à 4 gorgées toutes les 15 à 20 mn en tenant compte de votre tolérance digestive. A vous d’adapter. Il faut cependant du pratique à transporter pour organiser votre hydratation. Il existe des recharges énergétiques sous forme de sticks ou sachets ou comprimés effervescents. Testez à l’entraînement ce qui vous convient le mieux.

    Certains coureurs utilisent en outre l’homéopathie : vous pouvez faire le point avec votre médecin ou pharmacien sur les aspects préventifs et ou curatifs (lors de l’apparition). Vous pouvez prévoir également quelques comprimés de sporténine©, d’une utilisation largement répandue au sein des pelotons. Enfin, au quotidien (et pourquoi pas durant la course pour certains aliments cités), misez sur les sources de magnésium pour vous aider telles que : amandes, germe de blé, noix de cajou, cacahuètes, avoine, cacao, noisettes, noix, quinoa, haricots blancs, céréales et farines complètes pour la cuisine …

    Bonne continuation !

    Répondre
  2. Bonsoir

    Je voudrais rebondir sur votre réponse car je viens de terminer mon premier marathon et malgré avoir bu a tout les ravitaillement donc tout les 2.5 km j’ai rapidement eu des crampes et ce n’est pas la première fois que cela m’arrive sur longue distance …. Donc qu’elles sont les pistes à explorer afin d’éviter ces désagréments sachant que je pense m’être hydraté correctement ? Merci

    Répondre
    • Sujet au crampes également, je prends Sporténine (comprimés homéopathiques à croquer) et dans mes bidons de boisson je mets un comprimé effervescent de ZERO de chez HIGH5. C’est un complément électrolyte et magnésium sans sucre et et sans calories….
      J’évite certains aliments et surtout alcool et plus particulièrement vin blanc même en très petite quantité (5cl) qui me donne a coup sûr des crampes…
      Pour moi le résultat est concluant… Mais nous ne réagissons pas tous pareil…
      Bon courage

      Répondre
  3. Bonjour

    Lisez cet article cela pourrait vous aider : Comprendre les crampes musculaires
    Et revenez vers nous si vous ne trouvez pas votre réponse.

    Cordialement

    Répondre

Réagissez