Sportif, mange ta soupe !

Des soupes, des potages, des veloutés, des bouillons,…. Pour les lendemains de fêtes ? Pas seulement. Le sportif trouvera dans toutes ces recettes de quoi se réchauffer, s’hydrater, récupérer et s’étourdir de vitamines !

soupesportive

Des aliments et des astuces

 

Aux sportives et sportifs à qui le mot soupe n’évoque que potages en brique ou soupes déshydratées « toutes prêtes » aux listes minimalistes de légumes, sachez que la bonne soupe « maison » peut être un plat facile à préparer, économique, complet et incontournable d’une cuisine sportive récupératrice après l’effort. Et, il n’y a rien de compliqué quand on passe en cuisine… Voici quelques conseils pratiques pour se faire du bien.

 

 

Conseils pratiques
Des légumes

Qui dit soupe, dit légumes : Poireaux, carottes, oignons, courges, céleris, choux, navets,… l’étalage des maraichers donnera des idées au sportif le moins dégourdi !

Frais : Choisir les légumes de saison et de proximité autant que se peut. Ils seront au pic de leur forme nutritionnelle vitaminique et minérale.

Surgelés, appertisés : Préférer les légumes surgelés non préparés. Privilégier les soupes qui contiennent le plus grand pourcentage de légumes et la liste la plus courte d’additifs (ex : graisse de poule, sucre, caramel, maltodextrines, graisse de palme, glutamate de sodium…). Surgelés et tétra brik sont à préférer aux potages déshydratés, les soirs de flemme.

Présentation en brunoise, en julienne, moulinée, mixée,… Moins le potage sera mouliné et les morceaux préservés, plus les fibres seront conservées.

Des féculents

La soupe devient repas complet quand on lui ajoute pommes de terre, riz, petites pâtes, tapioca, perles du Japon, pain rassis ou croutons dorés maison qui ne vous couteront pas un rond !

Légumes secs (Pois cassés, lentilles, haricots blancs,…)

Des protéines animales Poulet, jambon haché, filet de grison ou de bacon émincé, œuf poché, gruyère ou parmesan râpé, fromage de chèvre…
Des Matières grasses Crème fraîche, beurre, huile d’olive, huile de noisette torréfiée,…
Des assaisonnements

Garniture aromatique, bouquet garni, épices,…

Fond blanc de veau ou de volaille,

Fumet de poisson et/ou de coquillages,… Saveur marine unique.

Pour une meilleure conservation

Réfrigération : Après refroidissement, la place du potage est au réfrigérateur dans un bocal en verre. Pour cela, le verser chaud dans des pots de confiture ou dans des bouteilles en verre que vous prendrez le soin de laisser refroidir immergés au tiers dans de l’eau glacée avant de les ranger au réfrigérateur.

Maximum 72 heures, porter à ébullition le 3è jour de consommation. La présence de crème, de pommes de terre ou de légumes qui fermentent (choux) risque de faire tourner le potage plus tôt.

Congélation : Congeler en portions individuelles (conservation < 3 mois) afin de pouvoir varier régulièrement le potage du jour. Un vrai repas sans trop se fatiguer au retour de l’entrainement !

Pourquoi la soupe est bonne pour le sportif ?

 

La soupe donne un bon coup de pouce à l’alimentation du sportif. Ses intérêts sont pluriels :

  • Elle optimise l’hydratation. La sensation de soif se faisant plus discrète en saison hivernale, le sportif devient moins conscient des pertes hydriques.
  • Elle favorise la récupération glycogénique par ses apports de féculents.
  • Elle assure un apport de vitamines. Pendant la cuisson, les vitamines hydrosolubles (vitamine C, B,..) s’échappent dans l’eau, d’où l’intérêt de consommer les légumes en soupes.
  • Elle porte une source de protéines animales et/ou végétales selon le choix d’une recette classique ou hors des sentiers battus.
  • Et, elle réchauffe les corps et les mains quand les températures extérieures baissent.

La soupe, on en mange…

Dominique POULAIN, Diététicienne nutritionniste du Sport : http://www.nutritionniste-dieteticien.fr

 

 

2 réaction à cet article

  1. La soupe apporte beaucoup de minéraux et est parfaite pour aider la récupération car elle permet d hydrater et d agir contre l acidité de l organisme. Bravo pour ces recommandations auxquelles ont peut ajouter du magne sium malate http://www.lereca.com qui aide à booster la récupération

    Répondre
  2. La bonne soupe suffira . interessante idee de refroidir la soupe dans bocaux de verre; Je vais essayer

    Répondre

Réagissez