Petit déjeuner idéal avant un trail de 15 à 30 km

Pensez à votre digestion

15-30 kms de trail, peu importe la distance à parcourir, votre potentiel et le chrono, météo pluvieuse ou grand beau temps, pistes ondulantes ou chemins caillouteux : votre trail commence au petit déjeuner.

Le petit déjeuner

Inutile de se gaver de pâtes ! Un petit déjeuner traditionnel privilégiant des aliments connus par votre organisme suffit à bien vous préparer.

Trois heures, c’est une moyenne

Le repas doit être pris 2h30-3 heures avant l’épreuve. Le temps de digestion est variable selon les coureurs, mais il faut souvent compter ce laps de temps pour obtenir une digestion suffisante.

Le renforcement des réserves

  • Glucidiques : quelques tranches de pain, … accompagnées de confiture, de miel, de compote ou des tartines avec un peu de beurre dessus. Un vrai délice !

Privilégiez les fruits pas trop « agressifs » : banane, compote, … Les fibres de certains fruits (orange, pruneau, …) accélèrent les transits intestinaux, même les plus récalcitrants.

  • Protéiques : un laitage nature ou sucré (yaourt, fromage blanc 20% de matières grasses, …)
  • Hydriques : Café, thé, ricoré®, … sans oublier le verre d’eau pour réveiller vos appétits.

Complet, mais digeste

Certes, le petit déjeuner est de belle composition, mais il ne doit pas être pesant ! Alors, pour soulager les tubes digestifs les plus lents, on oublie la « grasse » matinée, ses croissants, et les cuillères à soupe de pâte chocolatée.

Réagissez