Parisiennes, alimentez-vous !

Revenez aux indispensables !

Une coureuse s'interroge sur son alimentation trois semaines avant son rendez-vous avec "La Parisienne".

Départ de la Parisienne

Question : Trois semaines avant la Parisienne, je m’interroge sur ce que je dois manger. C’est ma première compétition et je suis un peu inquiète.

La réponse de Dominique POULAIN, diététicienne nutritionniste

Un conseil simple, économique pour un maximum d’efficacité : des aliments de base à varier et à cuisiner…un peu.

Revenez aux indispensables et ne dramatisez pas !

Les repas

N’hésitez pas à faire de vrais repas, du petit déjeuner au diner. Quelle que soit la durée dont vous disposez, asseyez-vous systématiquement pour savourer ce temps de pause.

« Je n’ai que le temps de manger un sandwich le midi »

Aucun souci pour l’équilibre alimentaire de la journée. Composez-le vous-même avec du pain, beurre, jambon ou poulet…, salade, tomates… ou achetez-le à la boulangerie. Vous le compléterez d’un produit laitier, d’un fruit mangés aussitôt ou plus tard en journée.

Les aliments

Si vous pratiquez de la course à pied 2-3 fois dans la semaine pour préparer votre Parisienne, remettez à plus tard votre régime amaigrissant sous peine d’être fatiguée le jour J.

Une remarque particulière concerne les apports hydriques et les féculents.

–       Boire en journée, pendant et hors les repas. En quelle quantité  ? Le seul critère : la couleur de vos urines doit être claire.

–       Si les féculents apportent l’énergie de réserve aux muscles, on en déduit facilement qu’il faut en consommer tous les jours !

Les petits plaisirs

Notre cerveau est gourmand, et il a besoin de quelques plaisirs gustatifs pour vous aider à mener à bien votre projet sportif. Un ou deux carrés de chocolat en fin de repas vous donneront le moral jusqu’au jour de la course !

Réagissez