Où sont les oligo-éléments ?

On les trouve dans de nombreux aliments, et même dans certaines eaux minérales... Gros plan sur les oligo-éléments, avec notre spécialiste nutrition Dominique Poulain.

poisson

Gros entraînements, fatigue générale, votre bilan diététique montre un déficit en oligo-éléments. Ne pas hésiter ! L’air de rien, les aliments savent offrir des assiettées d’oligo-éléments. C’est peut-être le prétexte de revenir à la cuisine maison, sans que ce soit compliqué.

Oligo-éléments en compétition, attention au surdosage

Les oligo-éléments sont souvent en compétition au moment de leur absorption intestinale. L’apport excessif de certains d’entre eux en gêne d’autres. Une alimentation variée vous offre la garantie de ne pas faire de favoritisme.

Les aliments qu’il vous faut : la piste à suivre

Les oligo-éléments sont partout. Certains d’entre eux peuvent manquer car moins bien représentés. Où les trouve-t-on ?

  • Fer : viandes, boudin noir, fruits de mer, légumes secs. La vitamine C des fruits frais et des crudités améliore l’absorption du fer.
  • Fluor : poissons, eau du robinet (tout dépend de la région), certaines eaux minérales (St-Yorre, Vichy Célestins, Quézac), Epinard, Radis,…
  • Zinc : fruits de mer, foie, légumes secs, œuf, noix, noisettes
  • Cuivre : coquillages et crustacés, foie, légumes secs, fruits
  • Sélénium : champignons, poissons, céréales complètes, germe de blé, ail
  • Iode : poissons et fruits de mer, sel de table iodé
  • Chrome : foie, légumes, céréales complètes
  • Molybdène : légumes, céréales complètes, viande

Coureur occasionnel ou très régulier, votre forme et vos performances reposent aussi sur vos choix alimentaires !

Réagissez