Nous sommes ce que nous mangeons !

Retour sur quelques bases fondamentales

Petites révisions afin de maximiser vos ressources énergétiques.

Les féculents, votre meilleure source d’énergie
Les féculents, votre meilleure source d’énergie

Du point de vue de l’entraînement physique, notre alimentation a des effets notables sur nos performances. Un programme de nutrition détaillé peut paraître plutôt complexe et dépend d’un intérêt personnel, cependant, il existe quelques bases fondamentales qui vous aiderons à maximiser vos ressources énergétiques pour l’entraînement et vous feront sentir en meilleur forme.

La meilleure source d’énergie provient des carbohydrates complexes comme le pain, les pâtes et le riz. En fait un régime riche en carbohydrates peut augmenter vos ressources énergétiques pendant 2 à 3 heures d’entraînement. Il est important de boire beaucoup d’eau avec ce type de régime car votre métabolisme peut vous laisser déshydraté.

Les graisses apportent un faible bénéfice pour l’entraînement. Le problème est que l’utilisation des graisses comme source énergétique demande beaucoup plus d’oxygène ce qui est un facteur limitant votre performance. Cependant, le corps a la faculté naturelle d’utiliser les graisses dans les efforts très longs. Un régime alimentaire équilibré semble être celui qui marche le mieux.

En tous les cas, il est conseillé de proscrire toute alimentation riche en graisses le jour d’une course car le corps à la tendance naturelle d’utiliser en premier les acides gras présent dans le sang avant le glycogène. Comme ce processus énergétique requiert plus d’oxygène, votre performance pendant la course pourrait chuter de 10 à 15% de son maximum. Un repas léger riche en carbohydrates, 1 heure à 1 heure 30 avant la course ou la pratique, est conseillé pour compenser cette tendance.

Le bon sens veut que l’on patiente 2 à 3 heures avant de s’entraîner après un bon repas. Mais une collation contenant des fruits qui se digèrent facilement et rapidement peut être bénéfique à un long entraînement (le café peut aussi vous donner un bon coût de fouet). Les barres chocolatées ou les boissons sucrées peuvent vous donner un gain énergétique rapide, mais sous peu, il s’en suit une baisse de glucose dans le sang. Il et difficile d’anticiper quand cela va arriver : vous pouvez vous sentir plein d’énergie juste avant votre course et vous retrouver vidé au moment du départ.

Les protéines, dans votre régime, ont peu d’effet sur votre performance néanmoins elles permettent de réparer les muscles endommagés pendant l’entraînement. Il est important, en particulier après une pratique intensive, de prendre un petit repas comme des cacahuètes ou une boisson lactée pour remplir rapidement les réserves énergétiques du corps. Un repas riche en carbohydrates, 1 heure à 2 heures après la séance d’entraînement, sera extrêmement bénéfique pour renouveler le glycogène.

1 réaction à cet article

  1. (^) (B)

    Répondre

Réagissez