Masse grasse contre masse maigre

Transformer sa masse grasse n’est pas un simple travail d’alchimie, explications théoriques.

ventre

Quand les médecins parlent de muscles, ils évoquent des entités spécifiques : quadriceps, ischios, fessiers…

Quand ils présentent la masse grasse, ils distinguent 2 sites de stockage où sont déposées toutes les graisses de l’organisme.

-       Le 1er dépôt représente à la fois les lipides:

  • constitutifs des organes (moelle osseuse, foie, cerveau…) et,
  • liés au sexe (organes génitaux, hanches, cuisses,…)

Ces réserves ne peuvent fondre que dans des situations extrêmes de restrictions alimentaires. Dans les conditions de vie normale, en bonne santé, cette graisse n’est pas mobilisée.

-       Le 2ème dépôt regroupe les lipides de réserve situés dans le tissu adipeux:

  • viscéral (abdomen) et,
  • sous-cutané (sous la peau). Il représente le dépôt le plus volumineux.

C’est à ces niveaux que sont stockées les graisses en cas de surcharge pondérale.

Augmenter son activité physique permet de puiser ses calories dans cette réserve, mais il faut y associer un bon suivi alimentaire pour pérenniser le programme.

Nous ne sommes pas des alchimistes

Transformer sa masse grasse n’est pas un simple travail d’alchimie. Perdre de la masse grasse n’est pas la résolution d’un problème d’algèbre, d’entrées et de dépenses énergétiques, ce serait trop simple. Les phénomènes physiologiques sont fort complexes et expliquent la difficulté rencontrée par certaines personnes à se trouver.

Réagissez