Magnésium, votre gestionnaire de stress, entre autres…

Souvent évoqué, souvent ignoré.

Qui n’a pas entendu parlé du magnésium ? Mais qui sait à qui il sert ? Réponses.

Amandes

Voilà un petit rappel sur ses principales fonctions et l’intérêt de ne pas l’ignorer.

Le magnésium est le premier élément de la gestion du stress. Il intervient dans un peu plus de trois cents réactions physiologiques dont notamment…le cycle énergétique.

En effet le magnésium intervient comme cofacteur de la production d’énergie dans le cycle de Krebs, c’est-à-dire que sans lui la production en énergie est limitée.

Par ailleurs, le magnésium permet le « décontraction » musculaire, c’est-à-dire qu’il est le frein de la contraction ou encore qu’il permet à la fibre musculaire de se relâcher.

L’action globale du magnésium permet donc de réduire la fatigue générale, l’épuisement psychique et physique, les contractures musculaires, l’élévation tensionnelle ….

Bref, c’est un élément de grande importance.

Où le trouver ?

Une alimentation riche et variée permet d’en couvrir une grande partie des besoins. On le retrouve dans les légumes, les fruits, les légumes secs, les eaux de boissons (Hépar, Courmayeur, Contrex), les noix, les noisettes, les amandes…

Quels besoins ?

En temps normal, les AJR sont de 300 mg/jour pour un adulte. Ces besoins sont largement augmentés en cas de stress, d’effort physique et peuvent aller jusqu’à 900 mg/jour. Il suffit alors très souvent d’augmenter sa consommation de légumes, fruits, …. ou boissons riches en magnésium).

Il faut toutefois parfois songer à recourir à une supplémentation. Dans ce cas, veillez à choisir le bon sel de magnésium pour ne pas subir de troubles intestinaux : le glycérophosphate de magnésium est très bien toléré (Car l’inconvénient majeur du magnésium,  est qu’il peut avoir des effets laxatifs). Mais ne prenez pas de supplémentation sans avis médical.

En conclusion, avec une alimentation variée et équilibrée, vous aurez votre quota de magnésium…. Et bon run !

Réagissez