Les aliments allégés en matières grasses sont-ils intéressants ?

Il n'y a pas de miracle

Trop de matières grasses, trop d’angoisses. Les firmes agro-alimentaires rivalisent d’imagination pour nous apaiser et nous concocter des produits «allégés en matières grasses». Mais faut-il vraiment les consommer ?

yaourt

Moins de graisses, moins de calories ?

Face à la déferlante de nouveaux produits, le codex alimentarius a fixé les règles de l’art de l’allégé en matières grasses. La réduction de la teneur en nutriments doit être d’au moins 25% par rapport à celle du produit de référence. « Aucune évocation relative à l’amaigrissement ou à un régime n’a le droit d’être citée. »

Certes, les matières grasses apportent des calories, mais aussi une texture et du goût à l’aliment. Pour remplacer les lipides et maintenir la mémoire gustative, l’industrie utilise des leurres, tels les gélifiants, les sucres… Un laitage allégé peut se garnir de coulis confituré ou de crème de marron. A vue d’œil, il rattrape ses calories sous forme d’un autre nutriment énergétique: le sucre. Les résultats sont surprenants. Lisez bien l’étiquetage nutritionnel, la liste des ingrédients et comparez.

Dévorez, c’est léger !

Les aliments allégés ne font pas de miracles. A eux seuls, ils ne font pas maigrir.  Ils coûtent seulement plus chers. Le danger de consommer des allégés est aussi de s’acheter une bonne conscience et de s’en servir comme excuse pour en manger deux fois plus.

Si les produits allégés avaient réglé le problème de la surcharge pondérale, ça se saurait !

Réagissez