Corinne Peirano, diététicienne et nutritionniste mais aussi ultra-traileuse, a testé la gamme Bio de Punch Power à l'entraînement et en compétition. Son verdict.

Punch power

La testeuse

Corinne Peirano

Diététicienne-Nutritionniste
Taille : 1m60
Poids : 52 kg
Pratique du running depuis 1989 - Trail depuis 2004
Courses : Finisher Ultra Marin-Grand Raid du Morbihan, Finisher Marathon des Sables, Finisher du Défi de l’Oisans, Finisher Tor des Géants, Finisher 100 km de la Drôme…

Les conditions du test

J’ai testé ces différents produits de la marque Punch Power à l’occasion de l’Ultra Trail du Mont-Blanc 2014, course de Montagne de 166 km et 9 000 m dénivelé positif. Les conditions climatiques, l’environnement et la dépense énergétique exigée par cette course se sont bien prêtés au protocole de Test.

Les produits

  • Punch Power Bio-déj Goût chocolat 

Bio-Dej Chocolat - Sans glutenUn aliment de préparation à énergie progressive, sans gluten. Pour la nutritionniste du sport que je suis, deux éléments fondamentaux comptent. Les ingrédients choisis pour la composition du produit ainsi que l’analyse nutritionnelle. Pour le goût, je peux fonctionner « au mental ». Il se trouve que le chocolat sous forme de poudre de cacao et petits grains ajoutés sont un plus non négligeable et font de la recette, une gourmandise appréciée. J’ai testé ce produit durant 3 petits-déjeuners consécutifs y compris le jour de l’UTMB.

Les ingrédients : maltodextrine, dextrose, farine de soja, copeaux de chocolat, crème de riz complet, cacao maigre en poudre, fructose, amidon de pomme de terre, sucre vanille, sel, vitamine B1.

Pour un produit énergétique de l’effort, il est indispensable et normal que la vitamine B1, en tant qu’aide à l’utilisation des glucides, y figure. Pour le reste, j’ai trouvé le produit dans son ensemble très sucré. Normal, tous les ingrédients sont des sucres. On peut noter l’absence de protéines que je recommande de pallier le jour d’une grande épreuve par un équivalent œuf ou jambon (ce qui augmente légèrement le temps de digestion).

La préparation 

Facile, non compliquée et pratique. On mélange 20 ml d’eau chaude avec 60 g de Bio-déj. A condition d’être équipé pour avoir de l’eau chaude (à prévoir en cas de déplacement) mais cela fonctionne aussi avec de l’eau du robinet.

Conclusion

Sur le 1er jour de test, j’avais encore faim après avoir avalé le mélange, j’ai donc complété avec mon petit-déjeuner habituel (fruits, flocons d’avoine, fromage blanc). Pour le 3ème jour, celui de l’UTMB, j’ai cumulé le Bio-déj + formule petit-déjeuner précité + 1 œuf pour les apports de protéines.

J’ai par la suite, utilisé Bio-déj en prise unique, juste avant de partir à l’entraînement, très tôt le matin. L’apport énergétique est adapté à un entraînement court (de 1 h à 2 heures) et se digère plutôt bien. La praticité de préparation du Bio-déj est un atout indéniable. Je l’utilise depuis régulièrement avant mes séances d’entraînement matinales et même après, à titre de récupération dans un yaourt (vache ou soja).

  • Cooky Fruit et germe de Blé, 55 g, à prendre 1 h avant l’effort

J’ai utilisé ce produit comme ration d’attente et comme charge énergétique durant ma course (UTMBã). Le départ de la course ayant eu lieu 3h30 après mon déjeuner, j’ai pris 30 mn avant le départ de la course, la moitié du Cooky puis l’autre, 3 h après avec de l’eau et 1 pâte de fruit pour compléter l’apport énergétique. Le Cooky est très bon, avec une saveur qui rappelle le pain d’épices (présence de miel). Sa composition est un mélange de farines (blé, fèves), de fruits secs (amandes, noisettes, oranges confites) et de germe de blé (apport de vitamines, d’acides aminés). Le gâteau est nourrissant avec les 44 g de glucides ainsi que les 5 g de protéines (de lait) qu’il contient. Très digeste (on trouve du bicarbonate de sodium dans sa composition) et peu gras (1,8 g de lipides), il se délite bien en bouche. Il est facile à mâcher et s’imbibe bien de salive. J’ai apprécié également le format pocket, pratique pour le sac à dos.

  • Pâtes de fruits, gout orange, sans colorant, sans conservateur 

J’ai utilisé les pâtes de fruits Punch power (pulpe de pomme, sucre, sirop de glucose … ) en complément des ravitaillements officiels et personnels, en alternance de sucré et salé. J’ai apprécié la saveur orange, le côté acidulé passe bien en bouche. La pâte de fruit n’est pas écoeurante et le format est adapté aux différentes poches du sac à dos. Je considère généralement les pâtes de fruit comme un coup de fouet, je les utilise pour répondre à un besoin urgent de sucre ou en prévention d’un effort exigeant. Par exemple, lors de l’ascension du dernier 100 m d+ du Col du Bonhomme, ou du Grand Col Ferret …

 

 

Réagissez