Faut-il se complémenter ?

Article écrit par Amélie Fosse (diététicienne et coach sportif)

Comment choisir ses compléments ? Comment les consommer ? Les réponses de notre diététicienne et coach sportif.

Graine de lin - Source : Fotolia
Graine de lin - Source : Fotolia

1- Les compléments pour tout le monde

Que vous soyez sédentaire ou grand sportif, certains compléments doivent être présents  dans vos placards dans la cuisine. Comme son nom l’indique les compléments alimentaires permettent de complémenter votre alimentation et non de la remplacer. En théorie, la complémentation ne devrait pas être nécessaire,  on devrait pouvoir vivre avec une alimentation saine. Sauf que notre alimentation a perdu une grande qualité nutritive (pollution des sols, sur utilisation des pesticides, surexploitation des sols, etc.). Les fruits d’aujourd’hui et les fruits d’il y a 60 ans ne sont plus les mêmes. Par exemple, il vous faudrait consommer 100 pommes aujourd’hui pour obtenir la quantité de vitamines identiques à une pomme en 1950. En tant que diététicienne ? je recommande toujours ces 2 compléments alimentaires de base :

  • Les Oméga 3 : toute l’année. Pour lutter contre les inflammations, et les maladies cardio-vasculaires.
  • La Vitamine D : d’octobre à avril. Pour éviter la dépression saisonnière et renforcer le système immunitaire.

 

2- Les compléments pour les sportifs

La complémentation pour les sportifs va dépendre de votre niveau d’implication dans votre sport. Si vous êtes débutant, il est évident que vous ne devez pas vous précipiter sur les compléments. Laissez le temps à votre corps de s’adapter à votre nouveau rythme d’entraînement et à l’effort. En tant que sédentaire vous avez habitué votre corps à vivre à une intensité modérée, ne changez pas tout rapidement. On ne va pas faire de la course sur piste avec une voiture qui n’a pas beaucoup roulé ces dernières années. L’adaptation doit être progressive.

Si dans les 6 mois qui suivent la reprise de votre activité vous décidez d’augmenter votre volume d’entraînement alors à ce moment-là, il pourra être intéressant de se complémenter mais encore faut-il savoir pour quelle raison!

 

  • Quelles sont les raisons pour se complémenter ?

 

Plusieurs raisons sont possibles:

  • récupérer plus rapidement
  • faire évoluer son physique  
  • augmenter vos performances
  • combler une période de fatigue  

Définissez bien vos objectifs afin d’être en adéquation avec votre complémentation. Suivant votre but les compléments choisis seront différents.

 

  • Comment choisir ses compléments ?

 

Vous le voyez très certainement sur internet le business des compléments à de beaux jours devant lui. Profitez de tout ce choix pour vous diriger vers les compléments de qualité. Ne vous laissez pas interpeller par un packaging trop brillant ou par des slogans trop prometteurs.

 

Plusieurs choses importantes à retenir :

  • Vérifier les labels. Quelques exemples : label Sport Protect, EPAX…
  • Choisir des compléments simples. Eviter les brûleurs de graisse, les boosters, les « coupe faim »… Si vous commencez par ce genre de choses vous finirez par prendre une pilule pour tout et votre corps ne saura plus travailler tout seul.

 

  • Comment les consommer?

 

  • Par cure : il faut des périodes de l’année où votre corps doit s’adapter seul à l’entraînement. De plus, vous sentirez d’autant mieux les effets de votre complémentation.
  • A bonne dose : elle dépend de votre poids de corps mais aussi de votre volume et de votre intensité d’entraînement.

1 réaction à cet article

  1. Cette leçon est importante, mais je voudrais savoir ce qu’il faut faire suite à la perte de valeur des fruits comme vous l’avez signé en haut ?

    Répondre

Réagissez