La Raw food occupe une bonne place depuis quelques temps dans le box office des régimes. Etre crudivore ou Raw Foodiste, c'est être un mangeur inconditionnel du non cuit, de façon à optimiser les propriétés nutritionnelles des aliments.

carpaccio de viande

Raw Food, c’est quoi ?

Apparue dans les années 50, la raw food est une alimentation dite vivante qui préconise de manger cru ou très peu cuit – cuisson à vapeur douce autour de 40 °C – des aliments bruts, non transformés et de préférence biologiques. Ce régime tantôt calqué sur l’alimentation végétarienne, voire végétalienne, tantôt omnivore, a ses règles et ses détours selon les pratiquants (et maîtres à penser). Ainsi, les produits laitiers, les viandes, les oeufs et poissons selon les aficionados sont bannis. Alors que d’autres courants, au contraire, préconisent tartare et carpaccio de viande, ceviche de poisson ou coquillages et laitages au lait cru.

Trois points forts dans le crudivorisme

  1. Il favorise la consommation de végétaux et avec eux, celle de fibres (bon pour la santé intestinale) tandis qu’il préserve les vitamines du groupe B perdus en partie dans les eaux de cuisson, la vitamine C et les omégas 3 : thermosensibles et fortement dégradés par la cuisson.
  2. Il préserve les enzymes avec la consommation de végétaux crus ou la pratique d’une cuisson douce. Les enzymes aident à digérer et facilitent l’absorption des vitamines et minéraux. Exemple : la papaïne de la papaye, la bromélaïne de l’ananas ou encore la ficine des figues. Mais la cuisson a du bon. Elle améliore l’absorption de certains nutriments, par exemple les caroténoïdes (antioxydants) dont le lycopène qui est mieux absorbé lorsque les tomates sont cuites. Et cuire à plus de 60 °C, sans aller jusqu’à la carbonisation des aliments, est un gage de sécurité alimentaire en protégeant contre les parasites et bactéries.
  3. On mâche davantage en mangeant des aliments crus. Résultat, on est mieux rassasié, on mange moins et on perd du poids. CQFD !

Ce régime alimentaire peut être bénéfique sur le plan santé, à condition de ne pas être restrictif. Il privilégie en effet, essentiellement, des huiles végétales aux acides gras essentiels, cacao (grué),  miel non pasteurisé, céréales et graines (germées), oléagineux dont noix, légumineuses, légumes et fruits et selon, kéfir, fromages de chèvre ou brebis au lait cru, en plus des viandes ou poissons crus.

Mes conseils :  Si vous désirez manger raw food, assurez-vous de la grande fraîcheur des aliments. Utilisez jus de citron et marinades, épices et aromates pour la préparation de vos tartare, carpaccio et ceviche et habituez progressivement vos intestins à la digestion du tout cru.

Réagissez