C’est l’été. Fruits à volonté …

ou en quantité limité ?

Les fruits juteux de l'été sont de retour sur les étales des marchés. Peut-on les consommer sans modération ? Dominique Poulain, nutritionniste, répond.

Fruits

C’est l’été. Les retrouvailles avec les journées chaudes, les beaux fruits juteux bien mûrs… les paniers de pêches fondantes, de cerises croquantes, de brugnons désaltérants… ils sont tous bons au goût, la forme et la santé.

Des qualités nutritionnelles

Elles sont nombreuses. Des vitamines protectrices, un large éventail de minéraux, si les fruits sont mangés mûrs et à la pleine saison.

Certains fruits sont-ils déconseillés aux sportifs ?

Non, au contraire. On pense, à tort, que certains fruits sont trop sucrés pour être consommés. Si certains d’entre eux (cerise, raisin, banane…) présentent une valeur calorique un peu plus élevée (80kcal/100g), elle reste tout à fait modérée. (moyenne : 50 kcal/100g).

A titre de comparaison : Une barre de céréales « pour la ligne » apporte 90 kcal pour seulement 23 g à manger.

Peut-on les picorer en pagaille et à volonté toute la journée?

Leur qualité vitaminique ne doit pas être une excuse pour les grignoter à chaque passage dans la cuisine.

En alternant les variétés de fruits, les sportifs ont l’assurance de profiter des spécificités nutritionnelles et de pouvoir composer des menus gourmands. En pratique, on peut conseiller de :

-       Répartir les fruits sur les différents repas, en entrée ou en dessert

-       Les intégrer dans les collations ou goûters

Réagissez