Aliment anti-cancer : le produit miracle n’existe pas…

Le produit anti-cancer n'existe malheureusement pas encore...

Ils sont encore là : les cancers, malgré les progrès thérapeutiques. Elles sont toujours là les promesses trompeuses et infondées d’aliments anti-cancer, présentées avec ordre et méthode, dans des listes qui fleurissent sur la Toile.

Aucun aliment ne peut être qualifié d’«anti-cancer» en soi.

Durant 4 ans, à partir de la littérature internationale, des experts de l’ANSES* ont examiné la véracité et la validité des « preuves » scientifiques. Au final, « ce n’est pas un aliment isolé ou une catégorie d’aliments à elle-seule qui protège contre le cancer », avertit le rapport paru en 2011.

Le résultat remet les promesses et certains aliments à leur place. Aucune épice (ex : curcuma) ou plante vertueuse (ex : thym), aucune baie sauvage (ex : myrtille) ou fruit exotique (ex : goyave) doit laisser croire que sa consommation peut empêcher le développement d’un cancer ou de toute autre maladie d’ailleurs.

Des recommandations de bon sens, presque banales

Et, si chacun d’entre nous commençait à penser et à repenser ses habitudes de vie, qu’elles soient alimentaires ou sportives. Selon l’étude que vous pouvez trouver sur le site  www.anses.fr, une cuisine avec des aliments variés et adaptés aux dépenses caloriques combinée à une activité physique régulière, sont les principaux garants de la prévention de la plupart des cancers. C’est déjà un grand pas.

* Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail

2 réaction à cet article

  1. je ne suis pas du tout d’ accord avec vous deja avant de dire n’ importe quoi ils faut se documenter , et lisez le bouquin anti cancer du docteur David Servan-Schreiber et vous verrez que des études on prouvez que les aliments tels que le curcuma , le thée a la menthe , et d’ autre aliment comme les choux etait des aliments anti cancers.

    allez m’ expliquer pourquoi dans les pays asiatique , en asie , en chine il n’ y a quasiment pas de cancer de la prostate et cancer du sein , surtout que le cancer n’ est pas génétique , et qu’ il y a plus de cancer dans les pays industrialisé .

    manger des legumes et manger sein et avoir une activité physique permet de garder son capital santé .

    les industriels continu a nous intoxiqué , pour plus de production pour nourir la planete , mais si c’ est pour nous nourir mal et mourir ,aucun interet.

  2. Bonjour
    Je vais laisser Dominique Poulain répondre à vos remarques mais je trouve anormal que vous discréditiez ainsi une professionnelle reconnue. Nous sommes en démocratie et chacun à droit à son opinion. Une opinion qui peut très bien s’exprimer sans remettre en cause l’intégrité de chacun.

Les commentaires sont fermés.