10 conseils pour bien manger lorsque l’on est coureur à pied

Vous courez trois fois par semaine, c'est bien mais est-ce que vous mangez correctement ? Voici dix conseils à suivre impérativement afin d'être en accord avec votre pratique.

shutterstock_112637798

Lorsque l’on court régulièrement, il y a cet impératif de consommer suffisamment d’énergie pour être performant, de bien s’hydrater et de restaurer le glycogène après les entraînements, sans toutefois tomber dans l’excès de calories, pour bien gérer le poids.

Voici donc nos 10 conseils pour ne plus faire d’erreur. 

  1. Evitez tout régime déséquilibrant. Mangez sainement, équilibré, pour votre vitalité, vos performances physiques et intellectuelles. Faites un extra de temps en temps
  2. Bannissez le grignotage. Misez sur une collation en matinée si vous avez un petit-déjeuner précoce et l’après-midi, 1h avant votre séance pour performer durant celle-ci
  3. Pensez à vous hydrater au cours de la journée, durant l’entraînement et en dehors de celui-ci
  4. Prévoyez une boisson riche en électrolytes si vous courez plus de deux heures, pour compenser la perte en sels minéraux
  5. Modérez votre consommation d’alcool. 1 g d’alcool, c’est 7 kcal : beaucoup de calories pour peu d’apports nutritionnels
  6. Limitez les aliments acidifiants tels que charcuteries, viande et fromage et alcalinisez vos repas avec des légumes et des fruits
  7. Utilisez des matières grasses riches en omégas 3, aux effets anti-inflammatoires : 2 cuillère à soupe par jour d’huile de noix ou de colza. Consommer régulièrement du poisson gras pour avoir de la vitamine D
  8. Cuisez vos aliments à la vapeur douce, la plancha ou le wok pour préserver les nutriments des aliments
  9. Si vous courez tôt le matin, prenez une demi-heure avant, une collation légère telle qu’une tranche de pain grillé, quelques fines lamelles de fromage, 1 jus de fruit
  10. Si vous courez à jeun, compensez au retour avec un menu type flocons d’avoine ou pain, tranche de jambon ou œuf, produits laitiers ou yaourt de soja, boisson du matin et fruits

Ne mangez pas avant un entraînement intense, pour éviter des troubles digestifs. Prévoyez en revanche, une boisson ou de quoi récupérer en énergie et nutriments juste après (1 poignée d’amandes, 1 à 2 clémentines et de l’eau bicarbonatée)

5 réaction à cet article

  1. Bonjour encore de bons conseils nutritionnels à partager avec mon fils ! sportif invétéré . Merci encore .

    Répondre
  2. super conseils sur l’alimentation d’un coureur : 10 conseils qui vont m’être très utiles, voire je vais peaufiner ce que je faisais avant de lire cet article.

    Répondre
  3. Merci pour les conseils !

    Répondre
  4. Salut Corinne, et qu’est-ce que tu recommandes comme repas la veille et le jour de la course, type marathon?

    Répondre
  5. Bonjour Jean, La veille d’une course il m’arrive de manger une pizza type margherita ou encore Regina.
    Des pâtes al dente, du riz basmati ou riz sauvage, sans excès, à sa faim.
    Légumes digestes (haricots verts, carottes, endives, betteraves, courgettes..)
    Viande maigre ou poisson sans sauce
    et en dessert : une salade de fruits frais et secs et oléagineux type banane kiwi pomme noix, raisins secs ou dattes ou…
    une mousse aux trois chocolats (:-) c’est une blague !)

    Répondre

Réagissez