Le test du bracelet d’activité Polar A360

Découvrez le test du bracelet d'activité Polar A360, que Clément Excoffier a pu porter pendant 1 mois.

Polar A360

Les cardio-fréquencemètres sont de plus en plus nombreux à intégrer un lecteur de la fréquence cardiaque au poignet, permettant ainsi de se passer d’une ceinture, que certains coureurs trouvent gênante. Surfant sur cette vague, les bracelets connectés commencent à proposer la même technologie et c’est le cas du Polar A360.

A l’ouverture de la boite, première bonne surprise, le bracelet possède des attaches assez classiques et Polar a abandonné le système de bracelet à couper (Polar Lopp 2), cauchemar de bon nombre d’acheteurs ! Le silicone du bracelet est agréable à porter même si le bracelet est parfois un peu difficile à attacher et à tendance à se défaire si vous ne l’avez pas parfaitement enclenché. Un petit câble USB est également présent pour recharger l’appareil.

L’écran couleur mesure 13 x 27 mm et il est très agréable et facile à lire. Pour la navigation dans les menus, un seul bouton sur le coté du bracelet (qui manque parfois de réactivité), le reste se déroule en tactile.

Suivi d’activité

Une fois mis en route, le Polar A 360 permet de suivre votre activité au cours de la journée, comme la plupart des autres bracelets d’activité. Il comptabilise votre nombre de pas, la distance correspondante et le nombre de calories dépensées. Vous pouvez également surveillez votre fréquence cardiaque.
Détail ludique, l’heure affichée sur l’écran d’accueil se « remplit » au fur et à mesure de vos pas, afin de vous donnez un repère visuel sur votre progression. Comme dans l’application Polar Flow, le bracelet vous propose différentes activités (15 minutes de course ou une heure de marche) pour atteindre votre objectif de la journée. Enfin, le bracelet vibre lorsque vous êtes inactif depuis trop longtemps pour vous incitez à bouger.

Tous les entraînements sont compilés par le bracelet et vous pouvez donc les consulter en fin de journée mais pas de calcul de distance au programme car le Polar A360 ne possède pas de GPS… On retrouve également le détail des activités sur l’application Polar Flow, le bracelet se synchronisant en bluetooth.
Notez pour terminer que le Polar A360 analyse également votre sommeil mais cela reste assez basique (temps de sommeil réparateur et agité).

 

Entraînements running

Concernant le suivi de vos entraînements, le Polar A360 vous permettra de choisir entre de nombreuses disciplines (cyclisme, course à pied, randonnée, fitness…). Dans les faits c’est surtout le calcul des calories dépensées qui varie en fonction de l’activité.

Pour lancer le suivi, rien de plus simple. Il suffit de sélectionner le sport et l’enregistrement de l’activité démarre. Vous pouvez alors basculer d’un écran à l’autre d’un simple glissement de doigt pour retrouver les informations disponibles : chronomètre et heure, calories brûlées et zones de fréquence cardiaque, fréquence cardiaque et zone de fréquence cardiaque, fréquence cardiaque et chronomètre, heure et calories brûlées.
Comme évoqué plus haut, pas de calcul de distance parcourue ou d’allure, le gros manque de ce Polar A360.

En ce qui concerne les performances du capteur cardiaque, les mesures relevées semblant un peu faibles par rapport à celle d’une montre avec ceinture cardio et souffrent parfois d’un temps de latence lorsque l’on accélère l’allure par exemple. Il faut dire que les performances de ces capteurs optiques sont fonction du type de peau, de la température (vasodilatation) ou encore de la pilosité de l’utilisateur… Si vous cherchez des mesures précises, mieux vaut utiliser une montre et sa ceinture.

On notera que le Polar A360 permet de recevoir des notifications lors de la réception d’un appel, d’un sms ou d’un email. Néanmoins, sans possibilité de répondre directement depuis le bracelet, cette fonctionnalité fait plutôt office de gadget.

Enfin, concernant l’autonomie, j’ai pu garder le bracelet environ 4 jours mais cela dépend bien sur de votre nombre d’activités et de la fréquence de réceptions des notifications. Une autonomie respectable mais peut-être un peu faible par rapport à certains de ses concurrents.

Prix : 199 euros 

Achetez le bracelet d’activité Polar A360 sur lepape.com

Réagissez