Le test des chaussures Zoot Makaï

Cédric Debode, triathlète, a testé les Zoot Makaï à l'entraînement. Son compte-rendu.

Zoot Makai

Le testeur

Cédric Debode
Gestionaire immobilier
Poids : 56 kg
Taille : 1m65
Pratique du running et du triathlon depuis 7 ans
Triathlète longue distance, marathonien
Chronos : 37mn sur 10 km, 1h20 sur semi-marathon, 3h01 sur marathon
S’entraîne 5 à 6 fois par semaine

Le test

Pour effectuer ce test, j’ai porter les Zoot Makai sur ces séances de course à pied pure ou sur des séances avec enchaînement vélo course à pied et sur des distances plus ou moins longues.

A la réception de cette paire de running spécifiques au triathlon en taille 40, je suis séduit par le look de la chaussure.

Les lacets élastiques du système de serrage sont très fins, je les règle après essayage, la chaussure me parait un peu large pour mon pied.

Après mes premières séances, je trouve que la chaussure est très confortable par contre la semelle manque de souplesse à mon goût.

Après une séance longue sur chemins, le confort de la chaussure se confirme, par contre je ressent une gène liée au fait que mon pied n’est pas assez maintenu et le manque de souplesse de la semelle ne donne pas l’effet ressort que je peux avoir avec mes ultra boost.

Par contre en séance avec enchaînement vélo course à pied, on chausse très facilement et rapidement.

Pour conclure, je pense que cette paire de running spécifique au triathlon s’adresse à des coureurs plutôt lourds et qui ont un pied large.

Les points forts :

– le confort

– le chaussage rapide

– le design

Les points négatifs :

– manque de souplesse de la semelle

Prix : 145 euros

Achetez les Zoot Makai sur lepape.com

Réagissez