Le test du short Salomon Exo pro Twinskin

Routier mais aussi traileur, Anthony Buisson a souhaité découvrir ce short 2 en 1 afin de la comparer à un short classique. Son verdict après une utilisation à l'entraînement et en compétition.

Salomon Short Exo pro Twinskin

Le testeur

Anthony Buisson

28 ans
Taille ; 1m67
Poids 66 kgs

Pratique le running depuis 14ans (route , trail) 4 entraînements par semaine

Chronos

10 kms : 35mn18s
20 kms : 1h16min45
Semi marathon : 1h20min45
Marathon : 3h22
6 heures : 55kms
Finisher 2013 du Trail des Aiguilles Rouges 50 km, CCC 2014, Eco trail de Paris 2015 80 kms ,Maxi race d’Annecy 2015 85 kms.
3 fois champion de l’Eure de cross (en junior et espoir), 3 fois champion de l’Eure du 10 km ( en junior et espoir), 3ème aux championnat de France de duathlon (Sénior 1), vainqueur du duathlon d’Acquigny (27) en 2009

Conditions du test

Pour effectuer ce test, j’ai parcouru environ 280 km en majorité lors de mes entraînements et lors deux compétitions soient  le 80 km de l’Eco trail de Paris et la Technica Maxi race sur le 85 kms. J’ai donc eu une météo variable, allant du temps sec au temps humide.

Le test 

En essayant ce short, je voulais surtout voir si cet équipement était l’équivalent d’un short « standard » avec des manchons de compression pour les cuisses.

Première étape : la taille et essayage. Le short se met en place sans difficulté, c’est sans comparaison par rapport à des manchons ! La sensation de légèreté est totale et on n’a surtout pas l’impression d’être trop compressé.

La sortie ne se fait pas attendre. Allez c’est parti pour une sortie tranquille en sous-bois d’environ 1h30. Au cours de ce footing, je ne ressens aucune gène ni irritation ni autres désagréments. La poche zip à l’arrière est très bien pour loger les clés de voiture ou encore un gel énergétique et est facilement d’accès.
Fin de la première sortie : le bilan est pour l’instant positif à confirmer sur des séances de VMA et de PPG.

Passons donc à la prochaine étape : j’enfile le short lors d’un test VMA. Je me dis cela devrait le faire… Sur les petites vitesses entre 8 et 14km/h, aucune gêne et cela se confirme jusqu’au la fin de l’exercice soit à 18km/h.

Mêmes conclusions lors de mes séances de PPG. Je n’ai donc eu aucune appréhension à l’utiliser en compétition. Simple ce short ne me quitte plus.

Conclusion

Quelque soit la vitesse de course, lente ou rapide, ce short s’adapte à tous coureurs. Je me suis même interdit de courir sans ce short que se soit en entrainement ou en compétition car il est pour moi le short parfait. Après plus de 250kms le tissus ne présente pas de défauts et est toujours à la même taille malgré les différents lavages (il a toujours été laver à la main).

 

plus- Equipement très léger.
– Poche zip arrière utile et facile d’utilisation
– facile d’utilisation
– compression au top
– Aucune couture ne se sent

moins
– difficile de donner des points négatifs lorsque l’on est pleinement satisfait d’un produit
– Le seul point je dirais le manque de couleur dispo mais cela reste un avis de look

 

 

La fiche du Salomon Short Exo pro Twinskin

Short Exo pro Twinskin destiné aux athlètes de courses natures ou sur route, composé d’une couche extérieure en matière stretch légère et d’une couche simple entre les cuisses pour restreindre les irritations. Pour renforcer le maintien musculaire, ce short intègre également la technologie EXO. Il renforce votre posture de course, soutien les muscles pendant l’effort et améliore la récupération.

  • 3 poches pour déposer vos gels
  • Marquage réfléchissant devant et derrière
  • Ceinture légère
  • Slip intégré pour un bon maintien et plus de confort

Prix : 85 €

Acheter le Short Salomon Exo pro Twinskin sur lepape.com

Réagissez