Le test des Saucony Ride 7

Laura Ledet a testé les Saucony Ride 7 à l'entrainement et en course.

S10241-3_0

Le testeur

Laura Ledet
23 ans
Coureuse régulière depuis 9 mois, sur route, piste, et trail.

Ses courses
Foulées du ménomes merlimont (10 km), foulées de Stella Plage (12,4 km) Semi marathon du Touquet, Trail des ladies.

Conditions du test

J’ai la chance d’habiter à proximité d’une multitude de terrains différents, ce qui m’a permis de tester la Saucony sur à peu près tous les types possible : sable, piste, route, chemin, forêt. J’ai utilisé ces chaussures à raison de trois sorties par semaine (15 kilomètres par sortie en moyenne), à l’entrainement en club pour les séances de PPG, soit au total 250 kilomètres pour mes sorties ainsi que trois séances de PPG sur différents terrains, le sable, la forêt et la piste. J’ai également participé à une course sur route : les boucles d’Hardelot, une course de 10 km où je réalise mon meilleur chrono à ce jour en 41mn01s.

Le test

Ce qui frappe à l’ouverture de la boite c’est tout d’abord la couleur peu commune de cette chaussure. Je ne suis pas une grande adapte des couleurs «  flashy » mais il faut bien admettre que cette chaussure va indéniablement plaire aux filles. D’ailleurs à  l’entrainement elles ont rencontrées un franc succès auprès de ces dames, attirées par le coté orangé de l’intérieur et le corail de l’extérieur qui sort de l’ordinaire et du traditionnel blanc/bleu ou noir des chaussures de running. Saucony a ici pensé aux femmes qui recherchent à avoir du style même pendant leurs entrainements ou compétitions.
Au premier essai de cette chaussure, je suis très surprise par sa légèreté et son côté «  chausson ». Simplement portée, on l’oublie presque tellement elle est légère. Elle s’adapte parfaitement au pied, on est comme «enrobé» à l’intérieur de celle-ci. Je ne sais pas ce que cela va donner en course mais si les sensations se précisent, ces chaussures pourraient être une vraie révélation. En grande adepte de Nike et courant avec les Pegasus depuis mes réels début en course à pied, je dois avouer que de tester une nouvelle marque me fait au départ un peu peur, mais quand il faut y aller…
Pour leur première sortie, je décide de ne pas prendre de risque et de partir pour un footing d’une cinquantaine de minutes exclusivement sur de la route et sous la pluie.
Et la…surprise. Les premières sensations sont excellentes. Je me sens comme portée par ces chaussures, le maintien du pied est impressionnant. Tout en étant libre de ses mouvements, le pied et surtout la cheville sont parfaitement protégés et libres de s’exprimer. On s’habitue rapidement à cette chaussure, qui procure aussi une excellente relance lors des séances de fractionné de type 15/15 ou 30/30. On note aussi la légère élasticité des lacets qui permet une bonne tenue et un serrage vraiment adapté. De plus, l’invité surprise du moment, la pluie, ne contrarie pas cette chaussure qui est très bien imperméabilisée. Elle  ne laisse pas s’infiltrer la moindre goutte d’eau…impressionnant !
Après ce test concluant sur route, j’ai décidé de pousser cette chaussure «routière» sur des terrains qui semblent normalement moins adaptés à ses caractéristiques.
Sur le sable, elles s’en sortent relativement bien. En effet, contrairement aux Nike, le dessous de la semelle de la Saucony, possède des crans moins profonds, ce qui ne retient pas006 le sable sous la chaussure et permet une meilleure adhérence. De plus, la légèreté de la chaussure permet vraiment d’oublier la difficulté du terrain.
J’ai été un peu plus déçue en ce qui concerne les chemins type «forêt». En effet, ma 5ème sortie a été un parcours type «trail» mais sans boue, juste de la forêt avec montées et descentes. En montée, elle se comporte très bien, sa légèreté permet vraiment d’adhérer au sol et d’avoir une bonne explosivité. Par contre, dans les descentes, je ne me suis pas sentie spécialement à l’aise. N’est ce pas justement le coté trop léger de cette chaussure et le fait qu’on l’oublie qui m’ont poussée à me freiner en descente alors qu’habituellement je suis plutôt une fonceuse ? Je ne sais pas, toujours est il que j’ai ressenti un léger relâchement de la cheville que je n’avais pas connu avant sur la route, ni même sur le sable. Disons que la forêt ce n’est pas son fort.

Autre point très intéressant de cette chaussure, et cela se passe à l’intérieur avec la semelle, qui possède des «trous» afin de faciliter l’évacuation de l’humidité. Je fais partie de ces joggers qui transpire pas mal et la, que se soit après une sortie longue, un entrainement ou une course, je n’ai jamais eu les pieds aussi sec que depuis que j’utilise cette chaussure. Cela peut paraître dérisoire mais il est fortement appréciable lors de sorties longues d’enlever ses chaussures et d’être au sec !

J’ai effectué ma première course avec ces chaussures lors des 10 kms d’Hardelot, une course sur route avec des léger faux plats. J’ai vraiment une nouvelle fois, adorée courir avec elles de part leur légèreté et leur confort me permettant de relancer correctement après un faux plat et de parfaitement adhérer dans les montées. Je ne sais pas si se sont les chaussures mais j’ai réalisé sur cette course mon meilleur temps en 41’01 mns, que du bonheur !!
On notera aussi qu’avec plus du 250 kmsde sorties en tout genre, cette chaussure s’use de manière lente ce qui permettra aux joggers qu’ils soient réguliers ou occasionnels de profiter pleinement de leur investissement et de l’excellente qualité de ce produit.

Conclusion

Une chaussure que je recommande vraiment pour les entraînements ou course sur piste et route, ainsi que dans le sable de par sa légèreté et son confort. De plus, l’excellente imperméabilité de cette chaussure, permet d’envisager sans problème des sorties par temps de pluie sans revenir avec les pieds complètement trempés et même au bout de 250 km de test cette qualité ne s’est pas estompée. Elle n’a rien à envier aux plus grandes marques du marché et son prix est totalement justifié de par sa qualité. Attention cependant à ne pas utiliser ces chaussures en « trail » car le maintien du pied dans les grandes descentes est compliqué et la légèreté de la chaussure peut jouer en la défaveur du coureur.

Les plus :

Légèreté
Polyvalence
Maintien du pied sur route et sable
Usure lente
Bonne imperméabilité

Les technologies

Doublure Rundry : évacuation de l’humidité
Semelle intérieure Comfort Lite
POWERGRID : Offre un amorti sur toute la longueur de la chaussure, répartit efficacement la pression et renvoie l’énergie au coureur.
PowerGrid : fusion de la technologie PowerFoam et de la technologie Grid qui permet d’offrir au coureur plus d’amorti en gardant une grande réactivité à chaque foulée.
XT-900  : caoutchouc carboné qui offre de meilleures propriétés de traction sans sacrifier à la durabilité.

La fiche technique des Saucony Ride 7

Marque : Saucony
Modèle : Ride 7
Type d’utilisation : route et chemins
Poids : 241 g en 39
Foulée : universelle

Prix : 130 €

Achetez les Saucony Ride 7 sur lepape.com

2 réaction à cet article

  1. Cette chaussure s’adresse t’elle à des coureurs de 80kg ?

    Répondre
  2. Bonjour
    Ca devrait aller puisqu’elle est recommandée pour des coureurs de moins de 85 kg mais attention c’est une chaussure dynamique, il faut donc avoir une allure supérieure à 11 km/h de moyenne pour être bien dans ce modèle et ce quel que soit son poids.
    Cordialement

    Répondre

Réagissez