Le test des Salomon Sense Mantra 2

Jean-Baptiste Bourgeois a testé les Sense Mantra 2, chaussure minimaliste destinée au City trail.

Salomon Sense Mantra

Le testeur

Jean-Baptiste Bourgeois
âge : 34 ans
Chef d’entreprise
Taille : 1m71
Poids : 66 kg
Pratique du running et du trail depuis 2012 (ancien 3/4 aile de rugby)
3 à 4 entraînements par semaine

Chronos
semi-marathon : 1h33 ( Reims 2013)
marathon : 3h40 (Paris 2014)
Trail de la Saint Aubeu 2013 ( 22km) : 1h56
Sparnatrail 2013 (32km) : 3h05
Trail « La Népalaise » 2014 (33km) : 3h03

Le test

J’ai eu le plaisir de tester la Sense Mantra 2 pendant 2 mois sur une distance cumulée de 250 km. Pour ma première expérience avec des chaussures considérées comme minimalistes, j’ai été pleinement conquis.

Dès l’ouverture de la boîte, son look agressif me séduit. Les chaussures semblent très légères et le pied est fermement maintenu ; la sensation est plus proche d’une coque que d’un chausson ce qui procure un sentiment de protection.

Mes premiers entraînements se sont déroulés exclusivement en milieu urbain, alternant des séances de côte et d’autres plus spécifiques sur tracé sinueux. Les chaussures s’avèrent super réactives, l’accélération est instantanée et la décélération rapide. A noter une très bonne accroche sur terrains gravillonneux. Je me suis ensuite aventuré à l’entraînement sur des terrains plus accidentés et elles m’ont finalement accompagné sur le trail  » La Népalaise » de 33 km et 1000m de D+ : un régal ! Le terrain était relativement sec et même dans des descentes à plus de 20%, adhérence et explosivité étaient au rendez-vous.

Avec leur faible drop (6 mm), la foulée est naturelle. Elles permettent une attaque du sol avec l’avant voire le milieu du pied ce qui est idéal pour les descentes. Aucune trace de frottement, le pied est maintenu et enveloppé occasionnant une très bonne protection sur terrains accidentés. Les chaussures sont plutôt destinées à une foulée universelle, je les déconseille aux foulées pronatrices trop prononcées et elles atteignent leur limite d’adhérence sur terrain très gras.

Je recommande donc vivement la Sense Mantra 2 pour tout type de terrains, allant du trail urbain à des courses en pleine nature à l’exception des terrains trop gras et boueux. Personnellement, je ne les quitte plus et elles vont m’accompagner au moins jusqu’à l’automne.

  • Pour

Légèreté
Réactivité et explosivité
Absence de frottement
Maintien et protection du pied •

  • Contre

Déconseillées aux foulées pronatrices trop marquées
Perte d’adhérence sur terrain trop gras

La fiche technique des Salomon Sense Mantra

  • Chaussure destinée au city trail
  • Pour le coureurs qui attaquent le sol avec l’avant-pied et le milieu du pied.
  • Film Profeel : couche légère construite dans la partie supérieure de la semelle intermédiaire pour fournir une protection contre les obstacles rencontrés sur le sentier.
  • Endofit pour un maintien efficace du pied
  • Mesh respirant
  • Chausson sans couture pour moins de frottements
  • Sensifit pour un excellent maintien du pied
  • Endofit pour un maintien efficace du pied
  • Quicklace pour un laçage précis et facile
  • Pochette pour lacet
  • Drop de 6mm
  • OS Tendon pour plus de dynamisme
  • Dynamique Traction pour une foulée plus efficace

Trouvez toutes les chaussures de trail Salomon sur lepape.com

Quelques photos

2 réaction à cet article

  1. Salut les coureurs,
    J’ai aussi testé la Salomon Mantra, si ça vous intéresse, voici le résultats de mon test sur mon blog de trail perso : https://verslesommet.wordpress.com/2015/07/18/test-de-la-chaussure-de-trail-salomon-mantra/
    @+++ Les coureurs, Arnaud

    Répondre
  2. Après avoir usé des S-LAB, Wing ou XA-Pro, je n’ai jamais quitté ce modèle ! Je les adore, bien que préférant la version pro qui est le parfait mix entre la Mantra et une Sense Lab (donc plus légère et souple).

    Je suis lourd (85kg), avec des pieds très légèrement plats. Bien que souvent qualifiées de minimales elles ne me font jamais défaut en matière de protection et de stabilité.

    J’ai bouclé des trails entre 30 et 70 bornes avec, sur des terrains secs ou gras, roulants ou hyper techniques… elles assurent toujours. En gros le terrain où je les trouve pas terrible c’est justement en milieu plutôt urbain, un comble pour des « City Trail ». Rien à voir avec la version 3 qui elle incarne bien mieux cette vision.

    Répondre

Réagissez