Le test des chaussures de trail Salomon S-Lab Sense 3

Anthony Buisson a testé les Salomon S-Lab Sense 3 à l'entraînement et en compétition.

Salomon S-lab Sense 3

Le testeur

Anthony Buisson
28 ans

Taille : 1m67
Poids : 66 kg
Pratique la course à pied depuis 2000
4 entraînements par semaine
Route et Trail

Ses courses

Finisher 2013 du Trail des Aiguilles Rouges 50 km, 3 fois champion de l’Eure de cross (en junior et espoir), 3 fois champion de l’Eure du 10 km (en junior et espoir), 3ème aux championnats de France de duathlon (Senior 1), vainqueur du duathlon d’Acquigny (27) en 2009

Chronos

10 km : 35mn18s
20 km : 1h16mn45s
Semi-marathon 1h20mn45s
Marathon : 3h22mn
6 heures : 55 km

Conditions du test

Pour effectuer ce test, j’ai parcouru environ 350 km avec en majorité des entraînements en sous-bois, sur chemins jonchés de cailloux (mais aussi sur des terrains très variés comme l’herbe et la boue). Ce test fût effectué pendant ma préparation de la CCC. Quant à la météo, elle a été variable, allant du temps sec au temps humide et boueux.

Le test

Ma première réaction en ouvrant la boite : j’adore le look je ressemble presque à Killian Jornet !

Dès les premiers kilomètres la Salomon S-lab Sense 3 se montre très stable et rassurante dans les chemins techniques. Ce modèle de chaussures s’avère très confortable et respirant, même sur les sorties longues (3h maxi) avec une température parfois élevée. Elles se comportent parfaitement bien dans les descentes les plus techniques, elles sont précises ce qui permet une mise en confiance très rapide.

A noter que le laçage est agréable à condition de ne pas trop le serrer car il devient alors très vite désagréable.

Sur les secteurs de montée, elles ont vraiment un très bon rendement. En revanche, l’accroche sur rochers ou pierriers n’est pas top, surtout quand les surfaces sont humides. A mon goût, elles mériteraient d’être un peu mieux pensées niveau accroche. Enfin, sur surface boueuse, elles ne « bourrent pas trop », l’évacuation de la boue se fait correctement.

L’amorti est parfait, et très bien réparti sur toute la chaussure. Quant au dynamisme, il est très correct. En conclusion, ce sont des chaussures pour coureur régulier et léger recherchant dynamisme et légèreté pour des sorties en entrainement ou trail de maximum 3 heures. Elles sont parfaites pour des trails courts avec peu de dénivelé pour aller très vite.

Après plus de 350 km les chaussures sont comme neuves !

Les plus

Chaussures très souples et très légères.
Accroche idéale sur terrain sec
Top look (avis perso)
Résistent bien à la pluie (pieds au sec même après 1h de pluie)
Bonne respiration de la chaussure

Avertissements

Semelles très fines (on sent vite les cailloux)
Manque d’adhérence sur surface humide
Le laçage se desserre au bout de 1h30 de course

Les technologies

Mesh ouvert respirant
Construction sans coutures seconde peau
Sensifit™ sans coutures
Pare-pierres en TPU
Quicklace™
Protection languette

La fiche technique des Salomon S-lab Sense 3

Marque : Salomon
Modèle : S-lab Sense 3
Type d’utilisation : Trail
Poids : 240 g en 42 2/3
Type de foulée : universelle

Prix : 170 €

Acheter vos chaussures de trail Salomon sur lepape.com

1 réaction à cet article

  1. Bonjour

    Il serait bien d’insister un peu plus sur la notion de coureur léger et le niveau technique. Trop de personnes pensent trouver des chaussures performantes permettant un gain au niveau des performances (au détriment des articulations) alors qu’elles font plus de 75-80 kg. De même descendre des pentes raides, pierriers avec ces chaussures demande déja une certaine technicité dans les descentes. N’importe qui ne descend pas le pas le Passeur de Pralognan (TDS ) avec ces chaussures. Au niveau impact, courir 20 h sur l’UTMB, est bien moins traumatisant que d’en courir 40.

    Donc oui pour des coureurs légers d’un certain niveau.

    Philippe

    Répondre

Réagissez