Le test des chaussures de running Mizuno Wave Rider 18

Anthony Buisson n'avait jamais chaussé de Mizuno. En préparation pour un semi-marathon, il les a testées et adoptées.

Mizuno Wave Rider 18

Le testeur

Anthony Buisson

30 ans
Taille ; 1m67
Poids : 66 kgs

Pratique le running depuis 14 ans (route, trail) 4 entrainements par semaine

Chronos

10 kms : 35mn18s
20 kms : 1h16min45s
Semi marathon : 1h20min45
Marathon 3h22
6 heures : 55kms

Finisher 2013 du Trail des Aiguilles Rouges 50 km,CCC 2014, Eco trail de Paris 2015 80 kms ,Maxi race d’Annecy 2015 85 kms. 3 fois champion de l’Eure de cross (en junior et espoir), 3 fois champion de l’Eure du 10 km ( en junior et espoir), 3ème aux championnat de France de duathlon (Sénior 1), vainqueur du duathlon d’Acquigny (27) en 2009

Les conditions du test

Pour effectuer ce test, j’ai parcouru environ 260 km avec en majorité des entraînements et quelques compétitions du 5kms au semi-marathon. Le test s’est fait sur des terrains allant de la route aux chemins forestiers.

Le test

Un modèle MIZUNO, une grande première pour moi puisque je n’ai jamais couru avec cette marque. Première étape : le poids. Le verdict est sans appel cette chaussure pèse le poids d’une plume (260 g en 42 !).

Dès le lendemain, je décide de me mettre en tenue de combat et hop direction le bitume. Petite sortie matinal de 45 min et dès les premiers mètres l’impression de légèreté qui se confirme. Ayant une foulée où j’attaque du talon, je suis très demandeur d’un amorti au niveau arrière de la chaussure cela semble bons mais seuls les kilomètres seront juges par rapport à mon attente.

Au cours de ce footing je ne ressens aucune gène ni irritation ni autres désagréments .

Fin de la première sortie, le bilan est pour l’instant positif, il faudra confirmer sur des sorties plus longues.

Quelques jours plus tard, en préparation pour un semi marathon, je dois effectuer une sortie souple de 1h15. Je décide donc de faire deux tours de mes deux circuits habituels soit un premier de 8 km sur route et un autre de 5 km en sous bois.

Bilan après ces quelques kilomètres parcourus avec les Wave Rider 18, la légèreté est confirmée et l’amorti talon cela me convient.

Mizuno Wave Rider 18Au niveau des terrains, ce modèle est principalement conçu pour la route ou les chemins mais sans trop de cailloux. En effet dès que vous évoluez sur des chemins avec cailloux, ces derniers se logent dans la partie creuse de la chaussure sous le talon et cela devient très vite désagréable (voir la photo).

Restait à tester ce modèle lors d’une petite séance sur piste afin d’évaluer le dynamique de la chaussure. Me voilà au bord de la piste, allez c’est parti. Au programme : 2 x 200m / 2 x 400m / 2 x 800m / 1x1000m / 2x800m / 2x400m / 2x200m. Après quelques tours de piste et des étirements, je me dis qu’il faut que je regarde cette chaussure plus en détail. Je scrute la paire sous toutes les coutures pour voir comment elles peuvent être aussi dynamiques. Bah, je n’ai pas trouvé mais qu’importe j’ai trouvé chaussure à mon pied enfin aux deux pieds !

La conclusion

Les Mizuno Wave Rider 18 sont des chaussures de running très bien pensées. L’amorti, le dynamisme et le confort ont comblé mes attentes et je recommande sans hésitation ce modèle.
A noter qu’après plus de 260 kms, la semelle ne présente que quelques points d’usure au niveau du talon dû à ma façon de courir.

plus - Equipement très léger.
– Dynamique très surprenant
– Confort au top
– Aucune couture ne se sent
– Maintien du pied
– Amorti du talon
moins - Le trou au niveau du talon
– Ne pas pouvoir faire de la forêt

 

La fiche des Mizuno Wave Rider 18

Ce modèle se destine aux coureurs universels à la recherche d’une chaussure de running performante qui allie : souplesse, amorti, stabilité, dynamisme et confort.

  • New dynamotion Fit: Technologie qui permet à la tige de la chaussure de suivre le mouvement du pied. Ce qui diminue les tensions subies par la chaussure et empêche le déplacement de la languette.
  • AIRmesh: Technologie qui intègre la tige nylon de la chaussure pour une meilleure respirabilité.
  • U4ic: Matériau qui permet de réduire de 30% le poids de la semelle intermédiaire tout en conservant des propriétés de durabilité et d’absorption des chocs exceptionnelles.
  • X10: Caoutchouc carbone qui augmente la résistance à l’abrasion de la semelle extérieure et procure de la traction au talon.
  • SmoothRide: Réduit les phases d’accélération et de décélération de la foulée, atténue les vibrations et augmente la flexibilité.
  • Mizuno Intercool: Système de ventilation qui réduit les sensations de chaleur et d’humidité. Positionné au niveau des points de flexion naturels et de la semelle intermédiaire.
  • SR touch: Nouvel elastomère garantissant dynamisme, et durabilité de l’amorti pour un poids minimum.
  • Caoutchouc carbone qui garantit une excellente résistance à l’abrasion
  • Chausson thermocollé qui évite les irritations
  • Polyvalente: idéale pour les sorties longues ou rythmées
  • Souplesse et dynamisme

Poids : 260 g en 42
Foulée : universelle
Profil coureur : moins de 85 kg
Prix : 140 €

Acheter les chaussures de running Mizuno Wave Rider 18 sur lepape.com

La galerie photos

 

1 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    Je le possède aussi et très franchement, leurs dynamismes m’ont surpris.
    Il n’est pas évidemment de recommander des chaussures sur internet, mais si vous avez une foulée universelle et que vous pesez moins de 85kg, cette chaussure est une alternative très intéressante.

    Répondre

Réagissez