Le test des chaussures Brooks Transcend

Coureur expérimenté, Aurélien n'avait jamais couru avec des chaussures de la marque Brooks. C'est désormais chose faite avec ce test des Transcend dont il livre le compte-rendu.

1101571D908_0

Le testeur

Aurélien
33 ans
Gendarme

Taille : 1m75
Poids : 69kg

Pratique du running depuis 4 ans
6 à 8 entraînements par semaine en fonction des objectifs pour un peu plus de 100 km hebdomadaire

Chronos :
10 km : 32 mn30
Semi-marathon : 1h13
Marathon : 2h39mn11s

Conditions du test 

J’ai utilisé les chaussures pendant un mois et demi en parcourant 320 kilomètres sur tous types de terrain. Je les utilisais aussi bien pour mes séances aérobie que pour mes fractionnés sur piste. Elles ont également servi en compétition pour le 10 kilomètres de Saint Michel Chef Chef.

Le test 

C’est la première fois que je cours avec des Brooks. Je pars donc dans l’inconnu d’autant plus que je connais peu de personnes qui utilisent cette marque. À l’ouverture du carton, je suis un peu surpris par la forme de la chaussure. Elle est large devant et se rétrécit au niveau du talon ! Je la trouve lourde. Je pèse 69 kilos et je me dis à ce moment-là qu’elle n’est vraiment pas faite pour moi ! Il est vrai que ce n’est pas du tout le type de chaussures que j’utilise habituellement. Je préfère avoir des modèles légers comme les Sayonara de Mizuno (voir le test des Mizuno Wave Sayonara) et les changer plus souvent.

Passons ces préjugés, je pars pour une petite sortie aérobie. J’enfile les chaussures et je suis tout de suite agréablement surpris. Elles sont extrêmement confortables, le système de serrage des lacets est parfait. Dès les premières foulées, le poids se fait oublier. L’amorti est moelleux mais les chaussures répondent bien. Elles ne s’écrasent pas et font preuve d’un dynamisme surprenant. Je suis conquis.

Mon avis va cependant changer totalement lors des séances de fractionnés ou en compétition. Dès que je veux accélérer, la Brooks Transcend se fait sentir. J’ai l’impression d’avoir des sabots aux pieds ! La sensation est vraiment étonnante, j’ai du mal à savoir pourquoi les chaussures semblent si lourdes et rigides.

Au bout d’un mois et demi de test, la semelle n’a pratiquement pas bougé. Le tissu tient bien et ne présente pas de point faible. Ces chaussures sont vraiment robustes par rapport à d’autres modèles récents.

Conclusion 

Les Brooks Transcend sont des chaussures idéales pour faire des footings à allure modérée, peu importe la durée ou le niveau du pratiquant. Je les conseillerais également pour débuter sur marathon. La technologie Guide Rails apporte un confort inégalé sur ce type de chaussures. Elles sont cependant à oublier dès que l’allure s’accélère.

Bien conçues, elles dureront mais elles sont vendues 170€ et cela reste un investissement important.

La fiche des Brooks Transcend 

Marque : Brooks
Modèle : Transcend
Foulée : universelle
Poids : 340 gr en 42.5
Technologies utilisées :

  • Guides Rails : permet à la chaussure de s’adapter à la foulée du coureur. Elle promet de guider et d’accompagner le pied du coureur en respectant ses mouvements naturels et spécifiques.
  • Super DNA : permet un amorti supplémentaire de 25 % par rapport au BioMoGo ADN et s’adapte également à la foulée.

Prix : 170€

Acheter les Brooks Transcend 2 sur lepape.com

Quelques photos du test

2 réaction à cet article

  1. Bonjour,

    coureur amateur (3 à 4 sorties pour 20 à 30 km par semaine) je fais plus de 100 kg, et j’utilise des transcend depuis 1 mois en parallèle de nimbus. J’avais déjà utilisé des Beast, et je retrouve l’amorti ferme des Brooks (par rapport aux asics) avec bien plus de confort tout de même que les Beast.

    Je rejoins Aurélien sur l’aspect rigide de la chaussure, même par rapport à des nimbus (pourtant très amorties), au caractère plus neutre que je préfère. L’amorti de la transcend est excellent, mais plus que le poids, c’est la rigidité de la semelle qui me gène.

    La finition et le confort général de la chaussure sont aussi de très haut niveau. De ce point de vue, la Transcend n’est pas un sabot, mais un douillet chausson avec un soutien plantaire très présent, un laçage homogène, un chaussant bien plus moderne que celui des nimbus (en attendant les nimbus 17).

    Répondre
  2. Également utilisateur des brooks depuis mai dernier. Je ne retrouve pas ce que vous décrivez à savoir l’aspect rigide des chaussures. Par contre oui, l’amorti est très bon. Le prix est certes un peu élevé, mais, cela s’avère être un « investissement  » utile: ce sont les seules chaussures qui me permettent de ne plus ressentir de douleurs lors de mes sorties. Je suis pronateur et ai toujours eu du mal à m’adapter aux autres modèles correcteurs.

    Répondre

Réagissez