Le test des chaussures de trail Asics Trabuco Fuji 2

Il a notamment participé à la Diagonale des Fous et au Treg. Jean-Marc Delorme en a profité pour tester une paire de chaussures : les Asics Trabuco Fuji 2.

trabuco

Le testeur

Jean-Marc Delorme
40 ans
Entraîneur

Taille : 1m87
Poids : 86 kg
Pratique du running depuis 15 ans
5 à 6 entraînements par semaine

Chronos
Marathon : 3h07
Semi-marathon : 1h20
Trails :  15h45 CCC, 39h Diagonale des fous, Marathon des Sables, Transalpine Run, Ultra Indian Race, UTMB, raid 73 etc…

Conditions du test

Pour effectuer ce test, j’ai parcouru environ 600 km avec en majorité des entraînements en montagne, sur chemins très techniques (mais aussi sur des terrains très variés comme le sable et la boue) et en compétition sur la Diagonale des fous et le Treg.

Quant à la météo, elle a été variable, allant du temps sec au temps humide et boueux.

Le test

Ma première réaction : le look de la chaussure est plutôt joli !

Dans la pratique, comme le modèle précédent, la Trabuco Fuji 2 se montre très stable et rassurante dans tous les chemins techniques, grâce à sa technologie DuoMax présente sur plusieurs modèles de la marque.
Ces chaussures s’avèrent très confortables et respirantes, même sur les sorties très longues avec une température élevée. Elles se comportent parfaitement bien dans les descentes les plus techniques, elles sont précises et pas trop larges ce qui permet une adaptation assez rapide. A noter que le laçage est très agréable. Sur les phases de montée, il y a vraiment un très bon rendement notamment grâce aux crampons disposés à 90°. L’accroche sur rocher ou pierrier reste raisonnable même si à mon goût elle mériterait d’être un peu plus poussée. Enfin sur surface boueuse, elle ne « bourre pas trop », l’évacuation de la boue se fait correctement.

Trabuco Asics Jean Marc DelormeAutre point positif : l’insert plastique placé sur l’ancien modèle au niveau de la tête des métatarses et qui pouvait gêner, voire créer de petites blessures, a été retiré.

L’amorti est parfait, et très bien réparti sur la chaussure. Quand au dynamisme, il est correct, mais ce n’est pas le modèle le plus dynamique de la gamme !

Venons-en maintenant au problème ! Après m’être entraîné avec trois paires différentes, j’ai dû recoller à plusieurs reprises certains crampons de la semelle ainsi que le pare-pierre. Certainement un défaut de collage à l’usine…

Cela dit, c’est mon seul bémol pour une chaussure qui est et reste, pour moi, une référence incontestable en trail et ultra- trail.

Conclusion

Je conseillerais ces Trabuco Fuji 2 tant pour l’entraînement que pour la compétition. A privilégier : les sorties sur chemin, en forêt et en montagne. Ce modèle me semble adapté à tous les profils : du débutant au coureur expérimenté, et pour tout type de foulée.

La fiche des Asics Trabuco Fuji 2

Marque : Asics
Modèle : Trabuco Fuji 2
Poids : 360 gr en 42.5
Type d’utilisation : trail, entraînement et compétition
Type de foulée : universelle
Prix : 120€
Touver votre paire d’Asics Trabuco Fuji sur lepape.com

Technologies utilisées :
Amorti Gel :
sur le talon et l’avant-pied. Pour assurer confort et protection. 
Construction Monosock :
sur la partie supérieure, pour empêcher la saleté et les débris d’entrer dans la chaussure. 
External Heel Counter :
pour un ajustement personnalisé.
DuoMax : pour un maximum de stabilité.

6 réaction à cet article

  1. Bonjour, j’ai acheté des Trabuco 2 en fevrier sur lepape.com. Au bout de 4 mois d’utiiisation et environ 200 kms le dessus des 2 chaussures est déchiré au niveau des coutures. Y a t’il une garantie ?

    Répondre
  2. Très bonne chaussure, mais malheureusement le pare-pierre ne tient pas la distance… et quand je dis la distance c’est au bout de 4 sorties « normales », dommage, j’irai voir chez brooks

    Répondre
  3. J ai moi aussi eu les mêmes problèmes cites si dessus avec les Fuji sensor apres 2 mois de trail ( crampons arraches semelle decolee ainsi que pare pierres) resultat poubelle ;chaussures à déconseiller surtout vu le prix

    Répondre
  4. Pour moi, très bonnes chaussures pour ma pratique qui reste sage et modérée…

    Répondre
  5. bien quand elles sont neuves, elles ne résistent pas aux gratons de la Réunion ( roche volcanique ) pas plus qu’aux roches normales : les crampons s’arrachent rapidement quand ce n’est pas un morceau entier de l’arrière de la semelle qui part.
    Décevant sur un modèle prévu trail ( ou alors sur un petit chemin bien gentil ??? )

    Répondre

Réagissez