Le test des Asics 33-FA

Richard Coffre a chaussé les Asics 33-FA. Adepte du minimaliste, il souhaitait découvrir ce modèle qui permet une foulée plus naturelle. Ses sensations après 100 km de course.

Asics 33-FA

Le testeur

Richard Coffre

45 ans
Taille : 1m82
Poids : 73 kg

Pratique du running depuis 1997
4-6 entraînements par semaine en fonction des objectifs pour environ 50-65 km hebdomadaire.

Chronos

10 km : 44 min
Semi-marathon: 1h 36
Marathon : 3 h 36
Participations à l’Ecotrail (30, 50 et 80 km)

Les conditions du test 

Environ 100 km parcourus. Port des chaussures de running Ascis 33-FA pendant les séances avec un changement de méthode d’entraînement et un accroissement sensible du kilométrage de 40 à plus de 60 km par semaine.

Le test

Quand j’ai couru mon premier marathon en l’an 2000, je n’étais chaussé qu’en Asics, plus précisément en Kayano. J’ai ainsi couru avec ce modèle pendant près de 10 ans en les changeant tous les 18 mois. Amateur de la marque, j’ai même couru avec des Kinsei.

Puis est venu la mode du minimalisme à laquelle j’ai succombé. Elle m’a permis d’effectuer un retour aux sources avec une foulée plus naturelle mais m’a fait quitté la marque. Mais voilà c’est justement le positionnement de ces Asics 33-FA et la raison pour laquelle j’ai souhaité les tester.

La semelle est souple et flexible. Elle accompagne réellement le pied dans son déroulé et je dois dire que c’est très appréciable. On n’a jamais l’impression de « taper le sol ». Dans le même temps, l’amorti n’est pas très important. Toutefois comme je suis passé des adizero Boston 5 aux Asics (voir le test des Adizero Boston 5), j’ai ressenti une grande mollesse du fait de la disparité entre les deux modèles. Mais cette sensation s’est estompée au fil des kilomètres et à la fin du test (après 100 km), je n’avais plus du tout cette sensation.

Le chausson est très agréable avec une languette au laçage légèrement asymétrique. Cela permet un laçage qui ne comprime pas le pied, tout en le maintenant fermement.

Le mesh est très aéré, par conséquent je n’ai jamais eu le pied humide à cause de la transpiration bien que j’ai couru sous près de 30 degrés Celsius. Passons à la description du mesh : le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est ventilé : on voit à travers ! Cela fournit une chaussure très respirante mais aucune protection contre l’eau, ce qui est souvent le cas, et très peu contre la poussière. Par conséquent les séances en sous-bois ou autre chemin poussiéreux marqueront vos chaussettes ! Mais est-ce vraiment important ?

De mon côté, j’ai une foulée médio-plantaire et deux caractéristiques sont très importantes pour moi :

  • la largeur de la toe box ;
  • le drop (différence entre l’avant et l’arrière de la semelle).

Pour la toe box, rien à redire, je n’ai jamais ressenti la moindre pression sur les orteils même sur les séances longues.

Le drop (4 mn), il permet une vraie sensation de foulée nature. La chaussure est très confortable et accompagne le mouvement naturel du pied.. Au niveau de la semelle j’ai noté une petite usure à l’arrière externe après 100 km mais elle n’est pas non plus excessive par rapport à d’autres modèles.

Au niveau reproche, je trouve que les ASICS 33-Fa manquent un peu de dynamique pour les séances rapides. Dans ce registre, je préfère la technologie Boost d’adidas.

Conclusion

Cette chaussure est typée route et sera parfaite pour vos entraînements afin de perfectionner votre réactivité (relance, dynamisme de la foulée) et pour des semi-marathon (pour les poids légers). Personnellement son relatif manque de dynamisme me fait penser que sur courte distance, il y a d’autres modèles plus adaptés à ma foulée et mon gabarit.

La fiche des Asics 33-FA

Un modèle qui pourra être utilisé pour les séances de PPG, d’entraînement et de travail de technique de course. Une chaussure de running qui aide à ressentir le plus possible la route grâce à la semelle intermédiaire ultra-fine abaissé de 4 mm et le faible amorti au talon.

  • Drop 4mm : Foulée naturelle
  • Rainures profondes FluidAxis sur la semelle extérieure : Favorise le mouvement naturel
  • AHAR+ : Résistance, durabilité et adhérence
  • Solid Rubber outsole : Robustesse et adhérence sur terrains difficiles
  • Solyte Midsole Material dans la semelle intermédiaire : Légèreté et stabilité, amorti
  • Tige en mesh aéré et thermocollée : Respirabilité et confort
  • Montage California Slip Lasting : Maintien et confort
  • ComforDry Sockliner : Enveloppe du pied, Confort et hygiène
  • Removable Sockliner : Confort et amovible pour semelle orthopédique
  • 3M Reflective : Visibilité et sécurité

Poids : 260 g en 42/43
Foulée universelle
Poids coureur : moins de 80 kg

Prix : 130 €

Acheter les Asics 33-FA sur lepape.com

La galerie photos

 

 

Réagissez