Le test des adidas Adizero Boston Boost 5

Richard Coffre, semi-marathon en 1h36 et marathonien en 3h36 a testé les nouvelle Boston Boost 5. Son retour après plusieurs semaines d'utilisation.

adidasadizero boston boost 5

Le testeur

Richard Coffre
45 ans
Taille : 1m82
Poids : 73 kg

Pratique du running depuis 1997

3 à 4 entraînements par semaine en fonction des objectifs pour environ 30-45 km hebdomadaire.

Chronos

10 km : 44 min
Semi-marathon: 1h 36
Marathon : 3 h 36
Participations à l’Ecotrail (30, 50 et 80 km)

Les conditions du test 

Distance : 113 km
Port pendant les séances et une course.

Compétition : Paris Saint Germain en Laye La course (31/05/2015)

Le test

Il y a 4 ans, j’ai surfé sur la vague du minimalisme. Et même si j’en suis revenu, j’ai conservé la bonne habitude d’avoir des semelles qui me donnent le plus de sensations possibles afin d’avoir un meilleur contrôle de ma foulée médio-plantaire. Je ne talonne pas et je n’ai pas besoin d’un renfort surdimensionné au talon. Par ailleurs, un amorti très important n’est pas souhaitable.

Toutefois depuis l’arrivée de la gamme Boost, j’avais un fort intérêt à tester cette « fonctionnalité ».

Passons à la description du mesh. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est ventilé : on voit à travers. Cela fournit une chaussure très respirante mais aucune protection contre l’eau (ce qui est souvent le cas sur les chaussures de running sauf si elles sont Gore-Tex®), mais très peu contre la poussière. Par conséquent, les séances en sous-bois ou autre chemin poussiéreux marqueront vos chaussettes.

La semelle a un drop (différence entre l’avant et l’arrière de la semelle) de 10 mm, ce qui ne gêne en rien ma foulée médio-plantaire : c’est un plus considérable pour moi. La semelle extérieure est « QuickStrike » (légèreté et flexibilité) et bénéficie d’un revêtement Continental : une révélation pour moi, avec adhérence même sur bitume humide et durabilité.

Continuons la description. La semelle de la Boston Boost 5 est légèrement plus étroite que celle de la Glide qui me semble être un modèle plus polyvalent. Il est vraie que la Boston est dédiée à la compétition et que l’étroitesse de la semelle n’est en rien gênante en terme de contrôle de la foulée. Par ailleurs, cela participe à la légèreté de la chaussure. Je ne l’ai jamais sentie même dans la dernière côte de la Paris Saint Germain en Laye La Course alors que j’étais bien fatigué.

Et à ce moment, j’avais bien besoin d’être « boosté » et je dois dire ici que le boost n’est pas le plus fort que j’ai trouvé dans la gamme. Je l’ai plus ressenti avec la SuperGlide. Mais je préfère, car avec la Boston j’ai moins l’impression de rebondir. La chaussure semble plus naturellement dynamique : toute l’énergie transmise par le corps est restitué dans le sens de la course, c’est à dire horizontalement et non verticalement.

Cela confirme le positionnement de ce modèle soit une chaussure de running destiné au coureur rapide sur des distances allant du semi-marathon au marathon (en moins de 3h15).

L’ayant testé sur des séances de 20 km, elle se fait vraiment oublier à un détail près : la largeur de la toebox (avant de la chaussure). Sans être réellement étroite, elle l’est tout de même, d’autant plus si vous êtes habitué à des modèles plus ou moins large. Je n’ai ressenti néanmoins cette gêne qu’une seule fois.

Hormis cette gêne, le comportement de la chaussure à l’entraînement et en course a été exemplaire.

Conclusion

Cette chaussure est typée route et plutôt distance au delà du semi-marathon et jusqu’au marathon( à condition d’être au delà de 2h30 et en deçà de 3h15). Le bilan est plus que positif, je la recommande vivement, même sur plus courte distance car elle est d’un dynamisme permettant de faire un chrono sur 10 km et à fortiori sur semi-marathon (où là votre niveau en terme de chrono n’est plus à prendre en compte. Elle se comportera aussi parfaitement sur vos séances de fractionné long.

La fiche des Adizero Boston 5

  • Amorti boost™ pour une restitution optimale de l’énergie
  • Proportion de matière Boost : 55%
  • Torsion System pour une stabilité accrue
  • Semelle extérieure QuickStrike « Continental »
  • foulée : type universelle
  • poids : 250 g en 42/43

Prix : 130 €

 Acheter les adidas Adizero Boston Boost 5 sur lepape.com

3 réaction à cet article

  1. Je les ai achetées il y a un peu plus de deux mois. Au début je les trouvais extra (légères, dynamiques, bonnes sensations avec l’amorti Boost).

    Mais j’ai vite déchanté : aponevrosite plantaire aux deux pieds après un 20k… Je ne peux plus courir depuis 4 semaines :-(

    Pas plus tard que cette semaine, une collègue du club m’a dit avoir eu les mêmes symptômes avec des Boost (douleurs aux talons et voûtes plantaires) !

    Mon podologue (spécialisé en course à pied) a été catégorique : les Adidas étaient la cause certaine de mes aponevrosites.

    Par ailleurs, il a constaté chez les utilisateurs de modèles Adidas avec la technologie Boost, un taux de tendinites du talon d’Achille ou d’aponevrosites supérieur aux autres type d’amortis.

    Bref, au placard mes Boston Boost, et retour vers des Mizuno Wave Rider !

    Répondre
    • Le problème de beaucoup de podo(s), c’est le manque de données factuelles, basées sur la science. Pour faire un point sur objectif, plutôt que des avis (niveau comptoir café du commerce), et sans rentrer dans de l’ultra minimalisme, lisez sur « lacliniqueducoureur.com ». Aucun lien commercial…c’est juste un point de vue de professionnel de santé, formé à la méthode de recherche et à l’analyse critique, et pratiquant l’ultra trail (finisher dans les 30à100 en moyenne). Vous comprendrez aisément que beaucoup d’habitude ne sont fondées sur rien, sauf des arguments commerciaux souvent démolis par les données objectives…

      Répondre
  2. bon moi, je suis hyper satisfait: il y a 3 semaines marathon de metz en 2h58m42 à 49ans et demi avec ces chaussures la et aucun problème particulier.
    au printemps 1H23m14 à 49ans avec des adidas adios et aucun problème particulier
    Je m’entraine 5 fois par semaine et ce sont les meilleures chaussures à mon avis pour ma foulée et mes performances. je recommande Adidas

    Répondre

Réagissez