Durant ses entraînements et en compétition, Corinne Peirano a testé le tenue S-Lab Exo Salomon. Son verdict.

tenue femme salomon S-lab exo

La testeuse

Corinne Peirano

Diététicienne-Nutritionniste
Taille : 1m60
Poids : 52 kg
Pratique du running depuis 1989 - Le trail depuis 2004
Courses : Finisher Ultra Marin-Grand Raid du Morbihan, Finisher Marathon des Sables, Finisher du Défi de l’Oisans, Finisher Tor des Géants, Finisher 100 km de la Drôme…

Les conditions du test

J’ai porté la tenue SalomonS-LAB Exo Twinskin short-jupe et SalomonS-LAB Exo Tank W lors des 105 km des Aventuriers du bout de Drôme (6600 m D+) durant 22h50. Je l’avais revêtue au préalable à l’entraînement et lavée une première fois sur le principe de ne jamais innover le matériel ou autres le jour de la course.

Le Test
La fiche technique annonce pour l’ensemble de la tenue une technologie EXO conçue pour renforcer le soutien des muscles inférieurs et favoriser le retour veineux à l’effort en ce qui concerne la jupe-short. Le Challenge Charles et Alice 2014 105 km Corinne Peiranodébardeur technique soutient quant à lui les muscles supérieurs, pectoraux et dorsaux.

Un textile confortable. Le combiné short-jupe ainsi que le débardeur se portent très près du corps. Ce qui surprend au début lorsque l’on revêt la tenue. On s’y fait cependant très vite jusqu’à oublier l’effet de compression en courant.

La jupe est superposée au cuissard, ce qui permet des mouvements amples, adaptés au terrain. Le confort est optimal avec une ceinture qui ne comprime pas la zone abdominale. Deux poches plaquées sur l’arrière permettent de glisser gels et barres énergétiques. La matière de la jupe (polyuréthane) fait qu’elle adhère bien au short même en courant. Pour le débardeur, je n’ai constaté aucune gêne lors de grandes respirations, la cage thoracique n’est pas opprimée. La tenue est en outre féminine, très sympa à porter, d’une couleur turquoise rafraîchissante.

Moins de fatigue annoncée. La technologie du textile prévoit une limite de la fatigue musculaire. La sensation de soutien des quadriceps durant l’effort est effectivement ressentie, notamment lors des montées effectuées sur des pentes allant jusqu’à 30 %. Cet effet perdure jusqu’en fin de course. Pour le débardeur, la perception de soutien est moins pertinente avec le port du sac et ses attaches poitrine et abdominale.

Au final, la tenue est agréable à porter. Je n’ai relevé aucune déformation, aucun relâchement du cuissard, après 22h50 d’effort, au terme des 105 km parcourus.

Entretien du matériel
Le lavage se fait à 30 degrés. Le séchage est rapide, il ne se fait pas en machine.

  • La fiche de la tenue

Marque : Salomon
Prix du Salomon S-LAB Exo Twinskin Short W : 130 €
Prix du Salomon S-LAB Exo Tank W : 85 €

Acheter le jupe/short Salomon S-LAB Exo Twinskin Short
Acheter le tee-shirt Salomon S-LAB Exo Tank W

Quelques photos

Réagissez