Le test de la chaussure Asics Dynaflyte

Asics a dévoilé la Dynaflyte, dernière née de sa gamme avec au programme, légèreté et amorti. Clément Excoffier les a enfilé et vous livre ses premières impressions.

ASICS-Dynaflyte-M

Le testeur : Clément Excoffier

26 ans, journaliste
Pratique le running depuis 2 ans (3 entraînements par semaine)

Les conditions du test

Environ 100 kilomètres parcourus sur route et sur chemins avec des entraînements variés. Sorties de 10 à 12 km environ.

Le test

A l’ouverture de la boite et dès que je me saisis d’une chaussure, pas de doute, la légèreté est bien au rendez-vous comme promis par Asics. La technologie FlyteFoam fait son apparition dans la semelle de cette Dynaflyte. 55% plus léger que l’EVA habituellement utilisé, elle permet d’abaisser significativement le poids de ce modèle que j’ai pesé 288 à grammes en pointure 44. Le mesh est quant à lui très solide d’aspect et s’avérera bien respirant, malgré son aspect assez épais au toucher. Aucune couture n’est présente sur ce mesh, afin d’éviter les frottements et les irritations et la chaussure est en effet très agréable à porter.

Car c’est l’autre caractéristique majeure de cette Dynaflyte : son confort. C’est ce qui m’a frappé au premier essai, on y est comme dans un chausson. Le pied est parfaitement maintenu et le renfort au talon permet de bien se « caler » et d’éviter tout mouvement parasite une fois les chaussures enfilés. Les lacets sont assez plats et « tiennent » bien le pied même si j’ai préféré utiliser le dernier œillet supplémentaire par « sécurité », mais c’est une habitude que j’ai prise avec le temps sur toutes mes chaussures.

La semelle intermédiaire en Gel remplit bien son rôle et l’amorti est au rendez-vous. Après une centaine de kilomètres, je n’ai pas ressenti d’affaissement ou de tassement ce qui est plutôt de bonne augure pour la tenue dans le temps de la Dynaflyte. De part sa légèreté, on garde un bon dynamisme dans la foulée et je pense que cette chaussure peut s’adresser à des coureurs rapides qui ne souhaitent pas sacrifier tout leur confort au détriment des sensations. Très agréable à faible vitesse, la Dynaflyte répond bien quand on augmente le rythme.

Je n’ai pas couru de très longues distances avec ces chaussures (10-12 km) mais je n’ai ressenti aucune gène et je pense qu’on peut facilement courir plus longtemps avec les Dynaflyte aux pieds.
Les crampons sont relativement petits et il faudra donc rester sur la route ou les chemins en dur pour apprécier au mieux les Dynaflyte, une excursion sur sol boueux se soldant par quelques glissades…

En proposant une chaussure parfaitement amortie et très légère, Asics répond aux attentes de nombreux coureurs et je n’ai, pour ma part, pas été décu par ce nouveau modèle. En espérant retrouver bientôt cette technologie FlyteFoam sur d’autres modèles de la marque.

Prix : 160 euros
Disponible sur le site d’Asics et fin août dans les boutiques Lepape et sur lepape.com

Réagissez