Faut-il vraiment prendre les chaussures destinées aux femmes ?

On s'interroge souvent sur les chaussures destinées exclusivement aux femmes et leur intérêt. Eléments de réponse.

Femme sur marathon

Cette question peut paraître étrange mais qui doit être posée. En effet, le marché propose aujourd’hui de nombreux modèles différents. Les uns sont destinés aux pronateurs, d’autres aux supinateurs, aux femmes etc…

Lors du choix de votre paire de running, votre priorité doit-être d’opter pour une paire de chaussure de course à pied « très personnelle »  c’est-à-dire adaptée à votre morphologie et votre utilisation et surtout à votre confort.

Il ne faut donc pas être dogmatique c’est-à-dire si on est une femme, prendre systématiquement une chaussure destinée aux femmes, si on est « soi-disant » pronateur prendre systématiquement une chaussure pour pronateur,…

Vous devez respecter le proverbe « chaussure à son pied » surtout lors des activités sportives.

Le premier conseil est de vous adresser à des professionnels de la chaussure de sport qui examineront vos anciennes chaussures de sport (il faudra donc impérativement les apporter avec vous)  et qui seront vous poser les bonnes questions :

  • vos parcours habituels de course à pied (terrains plats ou non ; surface du revêtement : route, sentiers, piste, forêt etc)
  • le nombre de sorties par semaine
  • votre profil morphologique (corpulence, taille)
  • le nombre de kilomètres courus dans l’année
  • vos prochains objectifs

Bref, il s’agit d’un ensemble d’éléments qui, outre votre morphologie, permettra de vous proposer une chaussure, a priori, adaptée.

L’élément principal de votre choix doit être la sensation de confort, que vous avez dans ces nouvelles chaussures, lorsque vous les essayez et  surtout lorsque vous faites quelques pas de course.

Un conseil : pour éviter les classiques problèmes (douleurs diverses au niveau de l’appareil locomoteur), que l’on rencontre parfois lors d’un changement de chaussures, est d’acheter, assez rapidement, une deuxième paire de chaussures, identiques à celles dans laquelle vous êtes parfaitement bien pour courir. Ainsi, lorsque la première paire sera usée,  il vous suffira de chausser la deuxième paire, neuve, déjà acquise.

En conclusion, n’écoutez pas vos amis qui veulent toujours bien vous conseiller, écoutez un peu le vendeur professionnel, mais surtout écoutez  vous !

Enfin, plus vous pratiquerez la course à pied, plus vous connaîtrez vos propres exigences pour votre chaussure idéale et saurez faire le bon choix.

Les commentaires sont fermés.