Des lunettes sur le trail ?

Une paire d’excellentes lunettes, la meilleure amie du traileur

Un internaute de fin de peloton se demande s’il doit prendre des lunettes de soleil sur ses trails. Sébastien Chaigneau l’éclaire.

Lunettes pour le trail


Question : Faut-il prendre des lunettes de soleil pour les trails. Si oui, comment les porter ?

La réponse de Sébastien Chaigneau

Les conditions météo peuvent être un facteur important de votre réussite ou non sur votre épreuve.

En effet, le matériel et le choix de celui-ci vont déterminer le bon déroulement ou non de votre compétition.

En ce qui concerne les lunettes, la configuration de la course est importante : vous devez toujours analyser les conditions climatiques prévues et étudier le confort du produit que vous possédez.

Sur ce point, on trouve de plus en plus d’articles adaptés à la pratique du trail et susceptibles de répondre aux différentes conditions de courses.

Les critères de choix

Le premier critère de choix sera l’ergonomie. Vos lunettes ne doivent en aucun cas vous blesser lors de longues épreuves ou de vos sorties entraînement.

Le plus dur sera de trouver des verres qui vont s’adapter à la luminosité en quelques secondes, c’est-à-dire qui vont être capables de passer d’un verre de protection 1 (quasiment transparent ) à un verre de protection 3 ou 4 (le maximum en montagne). Vous pourrez alors affronter toutes les situations et n’aurez pas à enlever vos lunettes à chaque passage en sous-bois.

Enfin, si vous souhaitez le nec plus ultra, des verres souples et déformables vous éviteront en cas de vous couper la pommette en cas de chute.

En additionnant tous ces critères, vous obtiendrez un produit très léger et fiable, avec une très bonne protection. Sur le terrain, vous l’oublierez très rapidement, tout en étant protégé.

Indispensables

Lorsque l’on court en nature, les lunettes sont quasiment indispensables, car elles vous offrent une protection contre la luminosité, mais aussi contre les branches d’arbres ou les obstacles au niveau de votre visage. Bien sûr, cela représente un investissement, car il faut un produit de qualité. Mais n’oubliez pas que celui-ci pourra être utilisé en rando, au ski ou encore en vélo. Dans ce dernier cas, ce sera aussi une très bonne protection en cas de pluie !

La vraie question n’est donc pas : « Dois-je prendre des lunettes ? » mais plutôt : « Quand ne dois-je pas les prendre ? » Petite astuce, n’oubliez pas de vous munir d’un cordon pour les mettre autour de votre cou lorsque vous ne les portez pas. Cela vous évitera de les perdre !

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert trail, Sébastien Chaigneau  : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez