Cycle : le test de la pédale Look Keo Blade 2

Depuis toujours Look est un des acteurs les plus innovants du monde de la pédale. Nous avons testé un des modèles roi de la marque, les Keo Blade 2.

KEO_BLADE_2_TI

Cela a été une des innovations marquantes des dernières années en termes de pédalée : les lamelles carbones. Look les avaient inaugurées sur les fameuses Keo Blade Carbone. A partir de là, le ressort historique disparaissait au profit de cette fameuse lamelle ;qui s’installait sur une surface en inox que la marque avait proposé avec les Keo 2 Max Carbon. Ces Keo Blade 2 existent en deux formules, axe en titanium ou en chromoly. Dans les deux cas, on reste en catégorie poids plumes : 90 et 110 grammes, hors vis et cales.

Alors quelle nouveauté sur cette déclinaison ? Nous les avons chaussées et utilisées, au quotidien pour des trajets urbains, le week end pour des sorties de 60 à 100 kilomètres. A peine sorties de leur emballage on est frappé par le positionnement de la lame : exit son placement vers l’extérieur, elle désormais complètement insérée dans le corps de la pédale. La pénétration dans l’air est ainsi très optimisée, à haute fréquence de pédalage le gain est évident  pour les pratiquants haut-niveau. C’est sans doute un peu moins vrai pour les amateurs, qui néanmoins se régaleront de l’aspect visuel de l’objet.

Autre élément qui saute à l’œil nu : la plus grande surface d’appui avec le pied (700mm² / 64 mm). Il ne faudra pas beaucoup de kilomètres de test pour en goûter les résultats au niveau de l’efficacité sur la pédalée.

Pour la partie plus technique, cette lame existe en trois déclinaisons : 12 Nm, 16 Nm (le modèle avec lequel le test a été effectué) ou 20 Nm. La bonne nouvelle pour le porte-monnaie du cycliste, c’est que ces pédales s’adaptent à vos anciennes chaussures Look, pas besoin d’investir dans de nouvelles cales voire de nouvelles chaussures. Une fois rassuré sur ce domaine, nous enfilons nos chaussures et nous préparons à placer nos petons. Surprise, ces pédales high tech s’accrochent très facilement à nos souliers. Par contre, pour les retirer, la difficulté est un peu plus grande et on recommandera de la prudence, au moins sur la première sortie, le temps de s’y faire. Mais après cela, difficile de considérer cela comme un mauvais point.

D’autant plus qu’insister en vaut la peine : effectivement le pied parait mieux tenu. Que le pédalée soit en poussée ou en traction, le mouvement parait indubitablement plus stable. D’après les communiqués techniques des services de presse de la marque, les composants ont été modifiés, et la distance séparant l’axe et la surface d’appui est réduit à 13 mm. L’effet est immédiat sur la transmission de puissance.

Autre innovation communiquée par le fabricant l’utilisation de 2 roulements à billes étanches : (12 mm intérieur x 18 mm extérieur, +  6 mm intérieur x 12 mm extérieur,) et d’une douille à aiguilles. Le but : éliminer le jeu pris au pas de vis constaté sur nombre de pédales. Ici rien à signaler, au terme d’une période de test sur un mois. Encourageant mais le temps d’essai reste trop court pour en tirer des conclusions définitives.

Au final, on ressort du test avec l’impression d‘avoir vraiment essayé un produit de haut niveau. On le conseillera donc davantage aux compétiteurs sérieux qu’aux pratiquants de cyclosportives. Look, confirme en tout cas, avec ce produit, sa réputation d’innovateur.

Achetez les pédales Look Keo Blade 2 sur lepape.com

Réagissez