Comment entretenir ses runnings ?

A l'issue de certaines courses ou séances d'entraînement, les runnings font parfois peine à voir. Maryse Le Gallo, divulgue sa méthode afin de les sauvegarder.

Chaussure de runnings sales

 Aie, aie, aie, comment vais-je les récupérer ? Ne dites pas que cela ne vous est jamais arrivé à l’issue d’un entraînement ou d’une course…

Il est vrai qu’après un cross ou un trail, les runnings sont parfois dans un bel état… Mais attention, vos chaussures s’entretiennent, même quand elles n’ont pas subi les aléas du terrain et de la météo.

Première consigne : ne pas laisser vos runnings dans une housse, ou dans le sac de sport. Après chaque sortie, il faut les sortir, les mettre dans un endroit aéré et retirer les semelles de propreté ou correctrices pour qu’elles sèchent. Une info à savoir : il faut environ douze heures pour qu’une chaussure soit sèche. Pensez aussi régulièrement à brosser vos runnings avec une brosse à dents ou à ongles avec un peu d’eau chaude et un savon doux anti-graisse (ou tout simplement du savon de Marseille), cela leur fera le plus grand bien ! Attention, surtout pas d’eau de Javel ! Sachez aussi qu’il existe des shampoings pour chaussures aux rayons des grandes surfaces à côté du rayon cirage.

Si vos chaussures sont très sales

  • Etape 1

- Si elles sont souillées, brosser les chaussures pour enlever grossièrement la boue, l’herbe, etc… 
- Si ce sont des pointes de cross, le nettoyage par un jet de jardin est très pratique, sinon enlever le plus gros dans un évier. Ne pas oublier d’enlever les pointes.

  • Etape 2

Faites passer vos runnings à la machine à 30°, programme « délicat » voire eau froide et surtout sans essorage. Vous les enveloppez dans une vieille serviette éponge et/ou un filet de lavage (cela évite le bruit de tambour) et vos chaussures d’entraînement, de course et chaussures à pointe en sortiront comme neuves. Attention, certains modèles n’aiment pas du tout le lavage en machine (renseignez-vous à l’achat), la solution : le jet haut pression type station de lavage des voitures. En plus, cela vous permettra aussi de vous masser les mollets ! 

Avant de les mettre en machine

- Retirez les semelles de propreté ou correctrices des chaussures, nouez les lacets ou enlevez les. 
- Mettez très peu de lessive, et pas d’adoucissant (consigne valable pour tout votre équipement de course, des chaussures au textile) et surtout choisissez bien un programme doux. 
- Si vos runnings sont très sales, faites les tremper dans de l’eau avec un peu de lessive puis brossez-les, avant enfin, de leur faire faire un petit tour de machine.

  • Etape 3

Le séchage : c’est une étape à ne surtout pas négliger si vous ne voulez pas abîmer définitivement vos runnings.

Oubliez tout de suite le programme séchant de votre machine
Ne pensez pas à votre sèche-cheveux
Ni même à une grosse source de chaleur comme une cheminée, un radiateur…
Evitez le plein soleil

Vous allez tout simplement placer vos chaussures mouillées dans un endroit sec et aéré et mettre du papier journal à l’intérieur ou de l’essuie-tout.

Et voilà, voici ma méthode, je l’ai testée pour vous, soit plus de 30 ans d’expérimentation sur l’entretien des chaussures et aucun problème à mon actif !

Et vous ? comment faites-vous ?

Réagissez