Cyclisme : Comment entretenir les pneumatiques de mon vélo ?

Les pneus sont la partie du vélo qui est en contact direct avec le sol. Ils ont un fort rôle à jouer pour notre rendement, notre confort mais aussi pour notre sécurité. Il représente un poste de dépense important dans une saison. David Giraud, notre expert cyclisme, vous explique donc comment les entretenir simplement afin de conserver dans le temps, leur comportement.

Photo libre de droit
  • Le nettoyage

Après chaque séance il est important de nettoyer au jet d’eau puis grâce à une bonne éponge ses pneus afin d’enlever tout corps étranger qui a pu rester collé. Ensuite, faites tourner doucement votre pneu pour vérifier s’il n’y a pas de petit silex ou d’autres éléments incrustés dans la membrane. Si c’est le cas, retirez-les délicatement à l’aide d’une pointe.
Lorsque la route est mouillée ou suite à des épisodes neigeux ou pluvieux, favoriser l’utilisation de pneus adaptés. La bande de roulement sera plus épaisse et donc plus résistante. Les flancs sont renforcés. Certes le rendement est moins bon mais dans ces conditions, hors compétition, ce ne doit pas être une priorité. Ce type de pneu sera bien évidemment plus résistant dans le temps. Pensez également à rouler à 50cm du bord de la chaussée plutôt qu’à 10cm, l’hiver la pluie ou la neige qui fond provoque des écoulements qui déposent des éléments sur la route et ceux-ci peuvent provoquer des crevaisons. Plus vous roulerez au bord et plus ils seront présents.

  • Le rangement

Dans l’idéal entreposez vos pneus, roues ou vélo complet dans un milieu tempéré ou légèrement frais et sec afin que les températures extrêmes,et variations n’abiment pas les éléments qui composent votre vélo. Une cave, un garage ou un cagibi font parfaitement l’affaire. Evitez de laisser vos pneus à la lumière du soleil ou à proximité de produits chimiques car ces derniers peuvent abîmer la gomme, son comportement à l’utilisation et sa résistance dans le temps.

Durant les voyages, de nombreux coureurs dégonflent légèrement leurs pneus en housse ou sur les vélos. Cela n’a pas vraiment d’intérêt à part pour amortir les chocs ou prendre moins de place. Les matériaux utilisés actuellement sont assez résistants. Le pneu comme la jante ne seront pas déformés si la pression reste constamment importante. Nous tenons ces croyances du passé, à l’époque où nos anciens roulaient avec des boyaux en coton qui eux, étaient extrêmement fragile.

  • Changement de pneus

Changez vos pneus aux premières apparitions de ce qu’on appelle la toile (cette partie du pneu qui sert de carcasse, sur laquelle est notamment fixée la gomme du pneu). Si elle apparait, la crevaison n’est pas bien loin. Vous pourrez ensuite, finir de les users  durant vos séances de home-trainer. Cet outil rongeant rapidement les pneus, utilisez plutôt  un pneu inutilisable sur route.

Concernant les pneus utilisés pour la compétition, n’attendez pas d’atteindre la toile mais changez vos pneus lorsque la bande de roulement est aplatie. Ces pneus peuvent alors vous servir à l’entrainement lorsque la route est sèche.

Un petit conseil, lorsque votre pneu arrière commence à être aplati à cause de l’usure, vous pouvez échanger avec l’avant afin de conserver vos pneus le plus longtemps possible.

  • En cas de crevaison

En cas de crevaison, démontez bien les pneus à l’aide de démonte-pneus en plastique et non en fer car ces derniers risqueraient d’abimer la jante et le pneu au niveau de la tringle. Une fois le pneu démonté, vérifiez qu’aucun corps étranger ne reste planté dans celui-ci. Faites glisser vos doigts doucement à l’extérieur et à l’intérieur du pneu pour réaliser la vérification. Vous pouvez ensuite le remettre une première tringle avant d’y insérer la chambre légèrement gonflée pour ne pas pincer le pneu lors de la mise en place de la seconde tringle.

Pneu-vélo-route-coupe

En cas de fente de plus de 3-5mm dans le pneu, il est conseillé de changer celui-ci. Il risque non seulement de ramasser des petits déchets (silex, morceau de verre, etc.) qui pourraient crever la chambre à air mais en plus, la fente risque de s’élargir au moment du gonflage ou en roulant pour laisser sortir la chambre à air. Ce phénomène peut créer ce qu’on appelle une hernie. La chambre risque alors d’éclater à chaque instant.

Enfin, n’oubliez pas que pour faire durer des pneus dans le temps vous devez respecter la fourchette des pressions conseillées par le fabriquant à chaque utilisation. Soyez plutôt dans la fourchette haute si vous êtes lourd et dans la fourchette basse sur route mouillée.

Réagissez