Elliptique contre vélo, les atouts de l’un contre ceux de l’autre

Vous vous interrogez sur les avantages comparatifs du vélo elliptique et du vélo d'appartement ? Ilan Vannier, entraîneur et expert lepape-info, fait le point sur ces deux appareils.

IMG_8890

J’ai bien compris que vous étiez en train d’hésiter entre un appareil plus ancien, le vélo d’appartement et un appareil d’apparition plus récente, le vélo elliptique. Je vous rassure quant à l’intérêt de ces deux ergomètres : tous deux sont efficaces pour assurer « en douceur »  l’entraînement de votre fonction « cardio ». De manière générale, on peut affirmer qu’ils ne présentent aucun risque majeur ni pour les muscles et leurs tendons, ni pour les articulations.

===> Un mouvement « rond » et « conduit » qui ne brutalise pas les muscles

Quelques différences

Il existe malgré tout quelques différences entre ces deux genres de pratique :

Parce que le travail sur vélo elliptique concerne également les bras, il peut être considéré comme plus global / comparé au travail effectué sur vélo d’appartement. Plus efficace également parce qu’il met en œuvre une masse musculaire plus importante (75% des muscles du corps)

Parce que le travail de pédalage se fait en station debout, la pratique du vélo elliptique nécessite une activation certaine –permanente- du tonus postural et une sollicitation des capacités d’équilibration. Nous devons néanmoins souligner qu’il est toujours possible de palier à cette problématique, dans le cas ou vous ne disposeriez que d’un vélo d’appartement, en adoptant la position de la « danseuse » (celle des grimpeurs)…

Pour des raisons identiques, cette même pratique -sur vélo elliptique- sollicite un plus grand niveau de coordination générale et le développement d’une certaine habileté : train supérieur / train inférieur, partie droite / partie gauche du corps, notion de chaines musculaires croisées… « naturelles »)

Le travail en rétropédalage que ne permet pas toujours un vélo d’appartement permet de varier la façon dont les muscles des jambes s’exercent

A l’inverse, le travail sur vélo d’appartement a une vertu intéressante, c’est celle de pouvoir isoler le travail d’une jambe par rapport à une autre

Le travail sur vélo d’appartement permet surtout, et ceci constitue un intérêt majeur, de limiter les chocs relatifs à la pose d’appuis

D’autres éléments à prendre en considération…

Il s’agit de choses plus fines, comme le fait de pouvoir régler la longueur de travail pour les jambes sur vélo d’appartement (siège plus ou moins haut / bas), comme l’amplitude du cycle de jambe ou l’axe de direction pour l’application des forces à exercer : plus horizontal en ce qui concerne le vélo elliptique, plus en dessous du centre de gravité pour le vélo d’appartement. Ou comme le travail de pied…

Un choix qui doit correspondre à vos besoins

Comme vous avez pu le constater, chacun des appareils présente des avantages et des limites. La tendance pourrait être d’aller à « l’acquisition » d’un vélo elliptique (généralement plus cher et plus encombrant) mais vous devez prendre en considération ces quelques conseils qui défendent « contre vents et marées », la cause du vélo dit « stationnaire » :

  • Dans le cas ou vous pratiquez déjà une autre activité physique : plus complète ;
  • Dans le cas ou vous pratiquez déjà une autre activité : au coût énergétique très bas ;
  • Pour tous ceux qui ont une mobilité réduite ;
  • Pour tous ceux sont en rééducation (travail du bas pendant que le haut « se guérit »)

Réagissez