Aquabiking, qu’en penser ?

Pour les gens qui aiment l’eau, oui. Sinon, l’intérêt n’est pas manifeste.

Renaud Longuèvre donne son point de vue circonspect sur l’aquabiking.

Aquibiking

Question : Que pensez-vous de l’aquabiking ?

La réponse de Renaud Longuèvre

Je n’en pense ni bien ni mal. C’est une activité physique qui améliore l’endurance cardiovasculaire et utilise la résistance de l’eau ajoutée au pédalage pour solliciter les muscles des membres inférieurs.

A priori, on ne peut pas tomber du vélo, donc cela peut être intéressant pour les personnes qui ont des problèmes d’équilibre.

Pour les gens qui aiment l’eau et l’hydrothérapie en général, c’est une forme de pratique qui doit présenter de l’intérêt.

Pour les sportifs de compétition, j’y trouve moins de justification. L’aquatraining a du sens, car il permet au coureur à pied de courir dans l’eau (avec une ceinture de flottaison) sans les chocs liés aux appuis au sol. Le vélo est déjà un sport porté, puisque notre poids est supporté par l’engin. A part ajouter la résistance de l’eau, l’intérêt ne me saute pas aux yeux pour les sportifs intéressés par la performance.

1 réaction à cet article

  1. Sans l’avoir testé, je tiens quand même à préciser que l’aquabiking est recommandé pour les femmes qui veulent mincir des jambes, perdre leur cellulite, etc, en aucun cas on ne l’a recommandé pour des sportifs à la recherche de performance.

    Répondre

Réagissez