Alors ! Êtes-vous souple, coordonné(e), équilibré(e) ? Testez-vous sur ce simple exercice !

L’exercice que nous vous suggérons de réaliser est simple à comprendre mais il peut être plus ou moins facile / difficile à réaliser. Nous dirons qu’il est relativement complet dans le sens où il fait appel de façon simultanée à un certain de nombre de ressources psychomotrices et motrices (les muscles adducteurs sont très concernés par ce type de travail).

Source - Fotolia
Source - Fotolia

En fonction de votre niveau :

  • de souplesse : il va falloir plier les jambes en atteignant à chaque fois, un angle de flexion important ;
    • de souplesse également au niveau du tronc car il faudra être capable de réaliser une légère flexion latérale pour aller toucher vos talons (travail des muscles obliques)
  • de force : il va falloir contracter des muscles pour pouvoir atteindre ces niveaux de flexion ;
  • d’équilibre : parce que les exercices se font en appui sur une jambe ;
  • de coordination également : car il faut dissocier et à orienter le travail des jambes au sens le plus étroit du terme / « partie inférieure comprise entre le genou et le cou-de-pied »

 

Description de l’exercice de base

En appui sur une jambe, vous allez devoir plier votre jambe libre de telle façon qu’il soit possible avec une main de toucher le talon du pied de la jambe qui se plie. Une fois à l’avant, une fois à l’arrière.

image1 image3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Critère de réalisation

La jambe pliée doit monter suffisamment haut pour que vous puissiez toucher le talon sans fléchir ou en fléchissant le moins possible le tronc.

 

Consignes de réalisation

Alterner jambe droite devant -derrière , puis  jambe gauche en  tenant la position quelques secondes

A répéter une dizaine de fois  .

 

Ce qu’il faut observer

Le niveau de facilité ou de difficulté rencontrée pour réaliser un type de flexion avec chacune des deux jambes. Vous allez peut-être voir apparaitre des déséquilibres musculaires ou d’un autre genre…

Par exemple dans la démonstration qui suit (flexion de la jambe gauche), on peut remarquer chez ce sportif :

  • une flexion du tronc légèrement plus accentuée que sur l’autre jambe , pour compenser une moins grande facilité à plier la jambe (lors de la flexion de la jambe en avant du corps)
  • la nécessité de contrôler son équilibre avec un regard centré sur le sol

 

image2 image4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evolution

Vous pouvez réaliser le même exercice :

  • en rythmant le passage devant -derrière  
  • les yeux à l’horizontale, tête droite en ne vous aidant pas du regard pour attraper le pied ( pas facile )
  • en tournant sur soi-même (petit pas sauté en rotation) – encore
  • en alternant après chaque répétition jambe droite, jambe gauche, jambe droite etc.
  • avec un toucher de sol au passage à la verticale, pour le pied libre
  • etc.

 

Préconisé

3 fois par semaine / 3 séries de 10 répétitions sur une même jambe / en rythme

 

 

Réagissez