A plat ventre !

Même si cela préoccupe plus souvent la gent féminine - après une grossesse, par exemple -, tout un chacun rêve d’un ventre plat et d’une tablette de chocolat en guise d’abdomen.

ventre-plat

Que faire pour avoir un ventre plat ? Qui ne s’est jamais posé la question ? On ne va pas vous le cacher, sans un petit effort, vous n’y parviendrez pas, mais il existe des solutions.

Dans un premier temps, vous devez identifier les causes de ce « p’tit ventre ». Ensuite, place au sport, avec quelques exercices à faire régulièrement.

  • Les causes du « p’tit ventre »

Le ventre, en particulier la partie sous le nombril, est une des zones où se loge principalement la graisse (tissus adipeux). Elle se cale entre la peau et les muscles. Or, la masse grasse augmente lorsque l’apport calorique de votre nourriture est supérieur à votre dépense énergétique. En d’autres termes, si la masse grasse de votre corps augmente, soit vous mangez trop calorique pour le sport que vous faites, soit vous ne vous bougez pas assez pour ce que vous mangez.

C’est le premier aspect du problème : la diététique.

L’autre aspect du problème est musculaire. Si vous ne stimulez pas les muscles abdominaux régulièrement, ils perdent en tonicité et donc la ceinture de maintien naturel s’étiole, ce qui va augmenter l’aspect rond de votre ventre et engendrer de possibles problèmes de dos.

  • Que faire pour y remédier ?

Pour régler la première partie du problème, il convient d’adapter votre alimentation à votre acticité physique. Dans la plupart des cas, ce n’est pas en augmentant la quantité de sport ou d’entraînement que vous réussirez à perdre de la masse grasse, mais en modifiant vos habitudes alimentaires. Faites vous aider par un(e) diététicien(ne) pour ne pas commettre d’erreur et éviter les carences, mais sachez qu’en levant le pied sur le fromage, les frites et les sodas, ça marche vite et bien.

Pour résoudre le problème musculaire, il faut s’adonner à des exercices de renforcement des « abdominaux en raccourcissement », c’est-à-dire en rentrant le ventre et en rapprochant le bas des côtes du pubis.

Voici trois exercices à pratiquer quotidiennement sans aucun matériel :

1. La respiration abdominale

En expirant longtemps l’air de vos poumons, vous contractez vos abdos en rentrant le ventre. Maintenez la contraction quelques secondes en apnée. A l’inverse, en inspirant, vous relâchez vos abdos pour gonfler votre ventre.

Effectuez 3 séries de 15 contractions-expirations chaque jour

2. Le chat

Mettez vous dans la position « à 4 pattes » en appui sur les genoux et les paumes de mains, sur un tapis en mousse ou une moquette épaisse. Comme précédemment, en expirant, vous faites le dos rond, en rentrant le ventre et en contractant vos abdos au maximum. A l’inverse, vous creusez les reins, relâchez vos abdos en inspirant.

Effectuez 3 séries de 10 expirations-dos rond par jour.

3. La planche

C’est un exercice très connu de contraction isométrique (statique) des abdominaux. Vous vous placez allongé(e) face contre le sol en appui sur les coudes et les pieds. Les deux plus grosses erreurs consistent à lever trop les fesses ou, à l’inverse, à ne pas tenir le bassin assez haut et à s’effondrer en creusant le dos.

Donc, en formant avec votre corps une planche bien horizontale, ventre et fesses rentrés, vous tenez la position de gainage pendant 30 secondes.

Effectuez 4 séquences de planche de 30 secondes espacées de 30 secondes de récupération par jour.

Ces 3 exercices sont faciles à faire et ne vous prendront que quelques minutes quotidiennes. En adoptant cette routine journalière, et si vous faites attention à ce que vous mangez, vous allez ressentir rapidement des progrès.

Ça vaut le coup d’essayer !

1 réaction à cet article

  1. Le gainage est un excellent exercice aussi pour les hommes !

    Répondre

Réagissez