Matin, midi, soir : quel est le meilleur moment pour s’entraîner ?

Pas de réponse toute faite !

Dans l'univers de la course à pied, il est une question à laquelle chaque coureur, ou presque, a sa propre réponse : quel est le moment de la journée idéal pour s'entraîner ?

coureur en ville

Aucune étude à ma connaissance ne met en avant le fait que de s’entraîner à 10 h, midi ou en soirée permette de mieux progresser. Donc pas de recommandation, ni de règle précise à suivre dans ce domaine. Seules véritablement les contraintes de la vie quotidienne – mais aussi les préférences du coureur – déterminent l’heure à laquelle les séances peuvent être programmées.

Certains coureurs n’aiment pas s’entraîner tôt le matin, préférant réaliser les séances éprouvantes en soirée. Préférence qui s’explique d’un point de vue physiologique, car l’ensemble des fonctions de l’organisme – notamment au niveau hormonal – atteignent leur rendement maximum en fin d’après-midi. Les séances matinales sont alors plutôt réservées aux  footings en endurance fondamentale (70-75 % de la fréquence cardiaque maximale).

Pour les coureurs matinaux, possibilité de courir à jeun. Dans ce cas, ne pas dépasser les 45 mn d’effort et surtout rester à des allures faciles (maximum 80%FCM). Au retour du footing, ne pas omettre de prendre un bon petit déjeuner complet et copieux.

Concernant la réalisation de séances d’entraînement à la pause du midi, cela nécessite un créneau horaire suffisamment long permettant à la fois de courir, de se changer et de manger… Si tel est le cas, ne pas oublier de prendre un petit encas à 10 h afin de prévenir d’une éventuelle d’hypoglycémie. Surtout si le petit déjeuner est pris très tôt le matin.

A lire aussi : quelques conseils nutrition pour un footing matinal

Réagissez