Préparez Paris-Versailles

Préparez la côte des Gardes !

Vous vous êtes inscrit sur Paris-Versailles ? Voici plusieurs plans d'entraînement pour être fin prêt sur la ligne de départ.

P1050947

Paris-Versailles, une grande classique et un parcours mythique avec la côte des Gardes…

Afin de tenir compte des caractéristiques propres au tracé spécifique de la course, ce plan d’entraînement s’appuie sur les principes à respecter lors d’une  préparation semi-marathon tout en y intégrant quelques séances de « côtes ».

Vous souhaitez un plan d’entraînement :

Plan d’entraînement Paris-Versailles sur 8 semaines en 3 séances par semaine

Plan d’entraînement Paris-Versailles sur 8 semaines en 4 séances par semaine

Plan d’entraînement Paris-Versailles pour débutant

3 réaction à cet article

  1. Bonjour.

    Par rapport au plan 8 semaines / 4 séances par semaine,
    à quelle % de vitesse(VMA) doit on travailler en côtes?

    Quel doit être à peu prêt le pourcentage de la côte?

    Eric

    Répondre
    • Bonjour
      Notre entraîneur est en vacances, il sera de retour le 15 août ! Pour suivre ce plan l’idéal est de fonctionner à la Fréquence Cardiaque afin de pouvoir bien vous écouter en travailler en fonction de votre état de forme. Pour le pourcentage pour la côte sachez que celles de Paris Versailles sont en moyenne à 6,2 % avec des passages à plus de 9 %.
      Bon entraînement en attendant la réponse de notre coach

      Répondre
  2. Bonjour,

    Deux cotes n’étant jamais parfaitement identiques, il n’est pas possible de travailler en se basant sur un pourcentage de VMA . D’autres repères sont à construire

    Pour les cotes courtes dont la durée n’excède pas la minute, l’objectif est d’aller à la vitesse moyenne la plus élevée possible sur l’ensemble de la séance. Mais attention aux premiéres répétitions trop rapides. Chercher à aller vraiment vite sur ce type de séance nécessite un minimum d’apprentissage.

    Pour cela, lors la première répétition, restez à 90% de vos capacités. Ensuite essayez de gagner une seconde à chaque montée. Ainsi au fil des séances vous construirez progressivement des repères sur une cote « préférentielle » afin de mieux maitriser vos allures de travail. Un cote avec un pourcentage de 10 à 12% suffit amplement.

    Pour les cotes plus longues (au delà de 2 minutes de courses) partez sur l’allure d’un 10 km en cherchant à bien rester « placé ». En fonction des sensations ressenties, vous pourrez moduler l’intensité des efforts sur les cotes suivantes. Une cote avec un pourcentage de 5 à 6% permettant de garder une foulée de course « naturelle ».

    Bonne préparation

    Gilles

    Répondre

Réagissez