Trail : pied à plat ou en pointe ?

Quelle technique pour aborder une pente moyenne en trail? Réponse avec Sébastien Chaigneau.

tor des geants 2011

La question : Lors d’un trail, sur une côte avec un dénivelé moyen, c’est à dire là où on peut encore trottiner, vaut-il mieux essayer de monter en posant le pied à plat (sur toute la surface (en « cassant » le corps vers l’avant), ou, continuer en étant sur le devant du pied (comme si on courait sur la pointe des pieds) ? Merci par avance.

Tout va dépendre de la pente mais il existe une règle : poser le pied à plat tant que cela est possible afin de ne pas trop solliciter vos mollets.

En arrivant sur des pentes plus importantes, vous passerez obligatoirement en pointe de pied. Mais le passage en pointe sollicite, bien entendu, beaucoup plus les mollets, vous allez vous fatiguer plus rapidement. Courir sur les pointes de pied impose donc un entrainement spécifique afin de préparer mollets. Ce travail préparatoire doit se faire durant l’hiver afin que votre corps ait le temps d’assimiler et de récupérer.

Attention courir sur la pointe de pied ne sera utile QUE si vous avez la puissance nécessaire. Au-delà d’une certaine pente, il est souvent préférable de marcher. Tenter de courir systématiquement n’est pas forcément une bonne stratégie. En effet, au delà de certaines inclinaisons ou technicité du terrain, la marche va être plus efficace et beaucoup plus rentable, sachant que vous n’allez pas solliciter les mêmes chaines musculaires qu’en course. Ceci implique que vous devez aussi dans le cadre de votre préparation travailler l’alternance marche course…

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert trail, Sébastien Chaigneau : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez