Trail et échauffement

Conseils de Sébastien Chaigneau pour un bon échauffement avant un trail de 30 km.

trail côte opale 2010

Quel échauffement faut-il faire avant un trail de 30 kms sur un parcours alliant sable et chemins côtiers ?

Vous allez devoir faire un échauffement relativement classique avec un footing de vingt minutes minimum. Dans le cas précis que vous décrivez, essayez d’aller sur les différentes surfaces prévues sur le tracé de la course c’est-à-dire sable et sentiers côtiers. Attention ne épuisez pas trop dans les zones de sable, allez y seulement pour tester le terrain et vous habituer aux sensations surtout si vous n’avez pas vraiment l’habitude de courir sur ce type de terrain.

Vous allez ensuite effectuer, durant une bonne vingtaine de minutes :
– des étirements (en douceur, ce n’est pas une séance de stretching)
– un peu d’exercices d’école de course (talons fesse, montées de genoux, pas chassés, pas croisés, multi bonds).
– Une montée de votre rythme cardiaque. Faites-le tranquillement en effectuant des accélérations progressives sur des secteurs roulant et, surtout, en récupérant bien entre chaque ligne droite.

L’idéal est de ne pas faire cet échauffement avec votre tenue de course. Ceci fait, vous pourrez alors vous rendre à votre véhicule afin de finir de vous habiller, de mettre votre dossard et de prendre votre sac ou votre porte gourde selon votre choix.

Il sera alors temps d’aller au départ pour vous mettre dans votre course. Grâce à votre échauffement, vous allez pouvoir être en mesure de vous exprimer pleinement : vous aurez de  bonnes sensations dès les premières minutes de course. Attention à ne vous laissez pas embarquer par le rythme du peloton : vous risquez de le payer par la suite. Il est toujours préférable de partir un peu en dedans, la suite vous semblera beaucoup plus plaisante…

Vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez