Trail : Comment augmenter les distances ?

Pas trop vite !

Un internaute souhaiterait augmenter les distances en trail ! Sébastien Chaigneau, le conseille !

Les gendarmes et les voleurs de temps 2012

La question : Je viens de découvrir le monde du trail et j’aimerais pouvoir m’inscrire à des courses, mais quand je regarde les trails dans ma région je me rends compte que je ne tiens toujours pas les distances demandées…En effet, je viens de me mettre à la course à pied et je ne tiens pas encore 20km (plutôt mauvais je sais…) mais je prends vraiment du plaisir et j’aimerais surtout découvrir de nouveau paysage et de nouvelles sensations… Alors voilà ma question : comment je peux faire pour augmenter mes distances de courses? Et comment garder ma motivation durant tous ces kilomètres?

La réponse de Sébastien Chaigneau

Bonjour et bienvenue dans le monde du trail ! Votre question est intéressante car beaucoup de nouveaux coureurs se la posent.

Tout d’abord, il n’y a pas de mauvais, il n’y a que des coureurs et des coureuses qui participent chacun en fonction de ses capacités, de son temps de disponibilité pour s’entraîner… L’essentiel est de prendre du plaisir.

Mais parlons de distances. Je vous répondrais qu’il est d’abord de la responsabilité des organisateurs dont je fais partie de programmer des distances accessibles à tous. Cela me semble être un élément incontournable dans le paysage du trail actuellement. Mettre en place des distances de 10 ou 15 kilomètres (que l’on appelle très souvent parcours découverte) est quelque chose de simple et devrait être pratiquement systématique. Mais la nature de l’homme veut que l’on demande toujours plus. …

J’ai constaté cette évolution, cette course au « toujours plus long », au fil des années,  et je ne crois pas forcement que ce soit très positif… Les choses sont un peu en train de se calmer, heureusement car il ne faudrait pas que le trail tombe dans les travers du raid multisports.

Initialement, cette discipline, le multisports, était ouverte à tous. Maintenant, elle se pratique en non-stop pendant 6 jours consécutifs, sur des distances et des rythmes « de dingue ». Au final, ça n’intéresse quasiment plus personne. Ce désintérêt est tout simplement dû au fait que les gens ne peuvent plus s’identifier aux meilleurs. Cela reste encore possible dans le trail. On peut prendre le départ des mêmes courses au même endroit et au même moment.

Dans votre cas, je vous conseille de trouver, si possible, des épreuves de 10 à 15 kilomètres maximum. Et surtout, il faut continuer à vous faire plaisir. Ne chercher pas à allonger les distances et poursuivez votre initiation au trail, tranquillement, sereinement, step by step.

Ensuite, vous pouvez faire ce que l’on appelle dans le jargon du trail de la « rando course ». Vous pourrez ainsi allonger très tranquillement les distances et garder une marge de progression. Vous laisserez ainsi à votre organisme le temps nécessaire pour qu’il s’adapte.

Si votre objectif est de réaliser des compétitions, vous devrez aller progressivement vers des courses de 20 kilomètres. Vos participations sur des courses de 10 à 15 km vont vous permettre d’apprendre à gérer votre effort et à mieux vous connaître. Ensuite lors de chaque entraînement, vous allez poussez un peu plus la « machine » et apprendre à vous connaitre encore un peu plus chaque fois que vous atteindrez une limite. La recherche de ses propres limites et le fait de les repousser, voilà ce qui motive la plupart des coureurs actuellement.

Mais prenez le temps de progresser. De semaines en semaine, tentez des parcours de « rando course » de plus en plus longs. Vous verrez alors que votre corps a des capacités que vous n’imaginiez pas.

Dernier petit conseil : ne cherchez pas à en faire trop. L’erreur serait de vous dire que si vous programmez beaucoup de séances, de sorties ou de compétitions, vous progresserez. Au contraire, c’est l’inverse qui risque de se produire ! Gardez en tête le fait que votre corps est capable de beaucoup si vous lui laissez le temps de récupérer. Donc la récupération fait partie de l’entraînement…

Et si vous continuez à prendre du plaisir, les kilomètres passeront plus rapidement…

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert trail, Sébastien Chaigneau : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Lire aussi
la bonne progressivite en trail
Trail : à quoi sert une sortie d’1h30
Trail, conseils montées et descentes pour débutants
Trail : faut-il réduire l’allure ou fractionner en côte
Débutants, fixez-vous des objectifs accessibles
De la route au trail, adaptez votre entrainement
Trail : adaptez vos zones d’effort en fonction de la pente

Réagissez