Le premier trail, comment s’y préparer ?

Comment aborder mon premier trail, sur quelle distance m'élancer ? Voici quelques conseils pour vous aider.

Le premier trail

L’abord du trail se fait assez naturellement car cette pratique se situe à mi chemin entre la randonnée et la course à pied : c’est une bonne alternative pour débuter le running car le trail est  considéré comme plus ludique par l’évolution en pleine nature. C’est aussi pour cela que beaucoup de personnes le pratiquent  sans s’en rendre compte.

Le premier trail doit être abordé et choisi de manière à pleinement apprécier cette première expérience.
Si vous n’avez pas du tout d’expérience dans le dénivelé, orientez vous d’abord sur un parcours qui sera plutôt roulant ne dépassant pas 300 m de D+/10 kms de distance.

N’oubliez pas que vous serez en pleine nature, les rapports avec les distance sur route  ne sont plus les mêmes. En fonction du terrain, vous allez avancer sur des bases bien moins rapides. A titre d’exemple et de comparaison : l’élite du trail tourne en moyenne à 10 km/h sur un parcours de trail alors que l’élite du marathon est à plus de 20 km/h. Je vous conseille donc de démarrer par une petite distance inférieure ou égale à 20 km si vous avez déjà l’expérience de la course à pied, c’est à dire, marathonien ou semi marathonien.

Si vous êtes par contre un novice de la course à pied, démarrez par une épreuve de 10- 15 km grand maximum.
Une ultime recommandation avant de prendre un dossard : allez vous entrainer sur des chemins, sentiers…. car votre pied va devoir découvrir les contraintes du terrain. Vous vivrez d’autant mieux cette première expérience si vous l’avez pratiqué à l’entrainement.

 

2 réaction à cet article

  1. Bonjour, je souhaite avoir des conseils d’entrainement pour des trails de 15 à 20 kms maximum pour le moment à raison de 3 séances par semaine étant donné que je fais du renforcement musculaire à côté deux fois par semaine.
    Je cours depuis 4 ans, j’ai fait un peu de route mais l’esprit trop compétition ne me convenait plus, je préfère courir en nature désormais, j’adore les sentiers côtiers, la forêt, mes terrains de jeux.

    J’aimerais avoir vos conseils ciblés pour apprendre à bien gérer mes courses et progresser tout en gardant le plaisir de courir.

    Merci d’avance et bonne journée.

    Sportivement…

    Sylvia.

    Répondre

Réagissez