La vitesse ? Un atout trail !

La vitesse, un atout pour le trailer

Pour être performant sur tous les terrains, travaillez votre vitesse

Pour le trail travaillez aussi votre vitesse

Pourquoi faut-il améliorer sa vitesse pour un trail de plus de 42 km ?

Le travail de la vitesse en trail a plusieurs objectifs :

1. Le premier est de conserver une vitesse qui va vous permettre de courir un maximum durant toute votre épreuve. Je vous rappelle juste qu’à l’origine, le trail est de la course en montagne. De ce fait, si vous souhaitez courir dans les reliefs alpins ou pyrénéens (ou autres), il faut continuer à travailler la course à pied sous toutes ses formes.

2. La seconde petite chose, non négligeable, est que lorsque vous travaillez la vitesse, en plus de l’entraînement cardiaque bénéfique, vous allez améliorer votre attitude de course et votre gestuelle.

Si vous vous contentez de courir toujours au même rythme, vous allez vous « diesel-iser » et inéluctablement ralentir. Votre corps va prendre un rythme qui ne va plus ou peu évoluer ; votre gestuelle va avoir tendance à se transformer pour devenir économique. Conséquence : votre foulée va devenir rasante, ce qui sera très utile seulement sur des épreuves de 100 à 600 kilomètres non-stop…

Pour éviter cela et continuer à être dynamique sur les parties roulantes d’une épreuve, vous devez maintenir un travail de votre vitesse sous toutes ses formes.

3. Enfin, le travail de la vitesse va vous permettre d’absorber les départs rapides de course, les changements de rythme et aussi vous donner une meilleure sensation de pied

Ceci provient d’une question posée à notre expert entraînement trail, Sébastien Chaigneau : vous aussi posez votre question à nos expert entraînement

Réagissez