Comment s’améliorer en descente ?

Le maître-mot : l'anticipation !

Un internaute constate qu'il perd du temps dans les descentes et souhaiterait s'améliorer sur ce point. Sébastien Chaigneau, spécialiste trail, lui délivre quelques conseils.

descente

La question : Je pratique le trail depuis un an à La Réunion, où les sentiers sont très techniques et notamment les descentes. Je  fais 100 kg et j’ai des difficultés pour descendre (technique, vitesse,  appréhension). De ce fait, je perds tout le temps accumulé en montée. Quels  sont vos conseils pour être un meilleur descendeur ?

La réponse de notre spécialiste trail, Sébastien Chaigneau

Pour votre souci d’amélioration de la technique en descente, je vais vous fournir quelques pistes afin de vous aider autant que possible. Mais il ne va pas falloir trop « se lâcher », car votre rapport poids/puissance n’est pas très équilibré. Même avec beaucoup plus de technique, vous risquez de rencontrer ensuite des problèmes articulaires.

En fait, dans un premier temps, évitez de faire ce type de travail sur des sentiers trop techniques, et ce n’est pas très simple à La Réunion….Trouvez-vous une descente pas très raide dans laquelle vous allez descendre une première fois au maximum de vos capacités actuelles (tout en étant bien échauffé…).
Ensuite, le premier exercice consistera à anticiper le moindre de vos mouvements pour descendre. En clair, il va vous falloir penser l’endroit où vous allez poser votre pied sur le pas suivant, voire les trois pas suivants (vous allez peut-être commencer en marchant, mais ce n’est pas grave, il vous faut prendre le problème à la base). C’est en fait cette anticipation qui va faire de vous un bon descendeur. En effet, tous les bons descendeurs (et sur l’île il y en a),  sont dans l’anticipation permanente.
Le  fait de faire cet exercice ne va pas révolutionner votre façon de descendre, mais cela peut fortement améliorer les choses. Comme disait un bon descendeur ayant déjà gagné une fois la Diagonale des Fous, « pour être un bon descendeur, il faut descendre »… sous-entendu que pour s’améliorer en descente, il faut faire beaucoup de descentes.

De plus, le travail est multiple, car en faisant ce type d’exercice, vous allez renforcer vos articulations ainsi que vos fibres musculaires, et enfin habituer votre œil et votre cerveau à anticiper

En ce qui me concerne, je fais ce même travail d’anticipation mais en VTT, car il faut réagir très rapidement si on souhaite faire passer ses roues au bon endroit…

Un dernier petit conseil, faîtes du gainage et du renforcement musculaire de l’ensemble de votre ceinture abdominale. Cela a une très forte influence sur vos qualités de descendeur, sur  la qualité de vos appuis et sur votre économie.

Allez faire un petit tour après ce travail sur votre descente référence et refaites un essai !

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert trail, Sébastien Chaigneau : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez