Peut-on progresser en 2 sorties de 30 min par semaine ?

Bien pour la forme, trop juste pour progresser

Avec deux sorties de course à pied par semaine de 30 mn, votre corps va progressivement s'adapter à l'effort mais votre progression sera limitée.

coureuse en sous bois

Deux entrainements de 30 mn par semaine est le bon dosage pour le débutant en course à pied, ou pour la personne désirant reprendre cette activité physique après une longue période d’interruption. Cela permet à l’ensemble de l’organisme (appareil cardio-vasculaire, muscles, tendons, etc…) de s’adapter – ou de se réhabituer – progressivement à ce type d’effort.

Mais rapidement ce faible volume d’entrainement deviendra un facteur limitant. Il ne permet pas de mettre en place l’ensemble des allures d’entrainement à l’origine d’effets positifs sur  l’organisme et donc source de progrès pour le coureur.

Partant du principe que chaque séance de « qualité » (VMA, travail de variations d’allure, travail à allure spécifique, ect…) débute obligatoirement par un footing de 15 à 20 mn minimum en endurance fondamentale et finit par 5 mn de retour au calme, il est impossible d’intégrer ce type de travail dans une séance de 30 mn…

Si vous désirez continuer à progresser dans le temps et/ou participer à quelques courses sur 10 km, il est préférable de courir au moins deux fois par semaine.

Pour la durée des séances, programmez un footing de 45 mn en endurance fondamentale (70-75% FCM) et un footing plus long (1h minimum) dans lequel vous pourrez intégrer du travail de variation d’allures à intensités modérées (entre 80 et 90% FCM).

Réagissez