Le Team Asics Trail dévoile son visage 2014

Par Emilie JOUBERT (Rédaction) 

Tout auréolé des victoires de Xavier Thévenard sur l’UTMB et Thomas Lorblanchet sur les Templiers, le Team Asics Trail terminera sa saison 2013 sur la SaintéLyon. Mais le manager Laurent Ardito sait déjà dans les grandes lignes à quoi ressemblera l’année 2014.

 

La grande Course des Templiers 2013

Thomas Lorblanchet et Xavier Thevenard

Lepape-info : Qu’en sera-t-il du Team Asics Trail en 2014 ? Allez-vous réduire la structure ?

Laurent Ardito : Il va être réduit… mais dans le même temps augmenté ! En fait, nous aurons un Team Elite composé de quatre athlètes : Manu Gault, Manu Meyssat, Xavier Thevenard et Thomas Lorblanchet. Pour eux, l’investissement est à 200%. Ensuite, notre Team Ambassadeurs composé de Sissi (Sylvaine) Cussot, Thomas Saint-Girons, Raymond Fontaine et Arnaud Perignon. Ils ont auront moins de rendez-vous. Et puis nous intégrons trois jeunes : Clément Petitjean, qui a notamment terminé quatrième de la CCC, Benoît Girondel, 6ème de la Diagonale des Fous, et Laureline Gaussens, deuxième de la 6000 D et 6ème des Templiers. Ils ont tous entre 26 et 29 ans, et sont très récents dans le trail, avec une pratique d’un à deux ans maximum. Ils ont besoin d’être encadrés. Eric Lacroix reste l’entraîneur et la base du Team, il va se concentrer surtout sur l’Elite et les jeunes. Franck Bussière intègre également la structure entraînement, et s’occupera notamment de la gestion des technologies nouvelles vis-à-vis des jeunes, et du développement et des tests produits. 

Lepape-info : Sur quels principaux événements verra-t-on les athlètes du Team ?

L.A. : Le programme sportif part avant tout des athlètes, de leurs envies, de leurs trajectoires sportives. Mais bien sûr, je dois composer avec mes contraintes structurelles, et les aspirations de certains de nos partenaires. En 2014, nous irons au Japon, sur l’ultra trail du Mt Fuji,avec normalement Thomas Lorblanchet et Manu Gault. Thomas Lorblanchet ira également découvrir la nouvelle épreuve en Suède, l’Ultravasan. Xavier (Thévenard) rêve lui de gagner la TDS et la Diagonale des Fous. Il devrait faire un long stage à La Réunion en août. Et puis, on est aussi attentifs au développement du circuit skyrunning et nous irons sur les championnats du monde à Chamonix, tant sur le kilomètre vertical, que sur le Marathon du Mont-Blanc et le 80 km. Enfin, il reste évidemment les classiques françaises : l’Eco-Trail de Paris, la 6000D, les Templiers, la SaintéLyon… où nous serons également présents. 

Lepape-info : On évoque également un gros rendez-vous du côté du Mont-Blanc en juin…

L.A. : Oui, il y aura une grosse opération. Pilotée par ASICS Japon. Mais les détails ne seront révélés qu’au mois de mai… 

Lepape-info : L’après-Templiers a été marqué par une polémique sur des soupçons de ravitaillements hors zone, et un règlement modifié par les organisateurs durant la course. Pensez-vous qu’il soit nécessaire de revoir certains fonctionnements dans le monde du trail ?

L.A. : On peut discuter évidemment, mais différemment. Entre personnes raisonnables. Des discussions sont d’ailleurs déjà en cours, mais il n’y a pas nécessité de lancer de grand débat. Et surtout pas par ce biais là (essentiellement sur facebook, ndlr). 

Lepape-info : On ne peut pas nier que les Teams prennent de plus en plus d’importance…

L.A. : Bien sûr, quand je vois sur la 6000D, une course ASICS, un podium avec trois athlètes aux couleurs d’Adidas, je suis frustré. Mais je suis le premier à aller féliciter le manager du Team.
Par ailleurs, en tant que Teams, nous ne sommes pas en demande de droits particuliers par rapport aux coureurs de la masse. Nous ne réclamons pas de zones de ravitaillements pour les Teams par exemple. Ou alors, s’il soit y avoir des zones « Elites », qu’elles soient accessibles également à des athlètes qui ne font pas partie de Teams. Selon des critères déterminés par les organisateurs, par exemple le Top 50 du classement de l’année précédente. Il y a probablement des choses à mettre en place, mais nous sommes dans une discipline où l’élite et la masse cohabite. Et nous n’avons pas envie de nous couper de cette masse. 

Le Team Asics Trail dévoile son visage 2014

Pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

OU

Commentez avec votre compte Facebook

Retour en haut