Frappadingue : l’édition 2014 confirmée à Montreuil (62) le 28 septembre

5 500 dossards en vente dès le 21 novembre 2014

Après avoir envisagé d’arrêter l’épreuve, Marc Devins et son équipe reconduisent la Frappadingue Opale Xtrem. La cinquième édition de la course à obstacles dans le Nord Pas de Calais aura lieu le 28 septembre 2014. Les inscriptions débutent ce 21 novembre 2013.

Frappadingue Montreuil 2013

On l’avait quitté, début octobre, lassé des contraintes administratives et prêt à quitter le berceau de la Frappadingue, Montreuil-sur-Mer, après une quatrième édition marquée par de forts désaccords avec la sous-préfecture.

Mais un mois et demi plus tard, Marc Devins a la voix plus enjouée. La Frappadingue Opale X’Trem aura bien lieu en 2014. Ce sera le 28 septembre. « Nous avons eu une nouvelle réunion avec la sous-préfecture et avons réussi à nous entendre », explique l’organisateur. Conséquence : les inscriptions vont être lancées, ce jeudi 21 novembre 2013. 5 500 dossards vont être mis en vente au prix de 50 euros (40 euros pour les moins de 25 ans), et les intéressés seraient bien inspirés de se manifester rapidement s’ils veulent participer à cette cinquième édition. Il y a en effet fort à parier que l’épreuve affichera rapidement complet (c’était le cas en 48 heures pour la précédente édition). Rien que sur Facebook, 3670 personnes avaient adhéré au « groupe de soutien à l’Opale X’Trem 2014 ».

Rien n’est encore acté quant aux obstacles qui seront proposés à Montreuil l’an prochain – et les secrets sont de toute façon traditionnellement bien gardés – mais l’organisation espère pouvoir de nouveau proposer les barbelés et fils électriques, retirés en 2013 à la demande des autorités.

Par ailleurs, sont confirmées pour l’an prochain les éditions de la Frappadingue à Bourg en Gironde le 13 avril, à Sedan dans les Ardennes le 4 mai (voir notre vidéo sur l’édition 2013), et à Courchevel en Savoie le 24 août. La Frappadingue Panam X’Trem devrait elle aussi être reconduite, mais changera de site. La date et le lieu n’ont pas encore été choisis. Enfin, l’organisation travaille à dénicher d’autres sites dans d’autres régions de France. Voire hors des frontières de l’Hexagone puisque la piste belge est toujours d’actualité.

Réagissez